Vu par Zibeline

Un Don Quichotte des temps modernes, à l'assaut de moulins à vent encore plus insaisissables

Qu’est-ce qu’idéalisme ?

Un Don Quichotte des temps modernes, à l'assaut de moulins à vent encore plus insaisissables - Zibeline

En écrivant son Looking for Quichotte, Charles Eric Petit pose la question de l’action politique. Car le personnage de Cervantès est aujourd’hui universellement connu : son image romantique de noble pourfendeur des pragmatismes modernes magnifie son ridicule, que Charles Eric Petit réinstalle. Quichotte, homme médiéval, est avant tout un inadapté, un fou, dont la Quête n’a rien de grandiose. En se demandant quels combats le chevalier à la triste figure mènerait aujourd’hui, l’auteur affronte l’obstacle, et en fait un pourfendeur magnifique et ridicule, qui attaque McDonald mais ne sait qu’arracher les hamburgers de la bouche des enfants.

Moraliser la finance et réenchanter le réel ? Son personnage en a le désir, mais son combat s’exerce en dépit du bon sens, et il erre d’asile psychiatrique en cellule de dégrisement. La société hypermoderne de consommation fabrique un fou qui lui ressemble, campé par Roger Atikpo secondé par Tommy Luminet, perdu dans des images vidéo qui ne figurent rien, babillant un discours insensé et pompeux. Sa révolte contre la folie du monde, et son acharnement au combat, restent ses seules atouts. Justes, mais dérisoires, et si inutiles.

Après le spectacle un karaoké politique enthousiasmant permettait une autre forme d’action : les discours de Jaurès, Victor Hugo, Césaire, Sankara, tapaient incroyablement fort, et juste. Depuis deux siècles des harangues incroyables contre le colonialisme, pour l’égalité et l’éducation de tous, contre la pauvreté et la misère, ont été prononcées. Le public s’en emparait dans un dispositif malin qui incitait à l’action. Non contre des moulins à vents ou des fast-foods, mais contre ceux qui nous gouvernent si mal. Idéalisme, ou pragmatisme raisonné ?

AGNÈS FRESCHEL
Mars 2017

Looking for Quichotte a été joué au Théâtre de la Joliette, Marseille, du 26 au 28 janvier, et au Théâtre de Grasse le 31 janvier

Photo : © X D R


Théâtre de Grasse
2 avenue  Maximin Isnard
06130 Grasse
04 93 40 53 00
http://www.theatredegrasse.com/


Théâtre Joliette
2 place Henri Verneuil
13002 Marseille
04 91 90 74 28
www.theatrejoliette.fr