« Au paradis je demeure », roman noir d'Attica Locke, aux Éditions Liana Levi : vivement la suite !

Quand t’es dans le bayouVu par Zibeline

« Au paradis je demeure », roman noir d'Attica Locke, aux Éditions Liana Levi : vivement la suite ! - Zibeline

Dans Au paradis je demeure, Attica Locke met à nouveau en scène l’attachant Darren Mathews, Ranger noir du Texas qui apparaissait dans le premier volet de la trilogie, Bluebird, bluebird. Le revoici, toujours rebelle à certains ordres de sa hiérarchie, toujours empêtré dans des relations difficiles avec sa mère et des difficultés avec sa femme Lisa, toujours prêt à en découdre avec les suprémacistes blancs et les magouilleurs de toute sorte. D’autant plus que l’action se déroule en 2016, juste après l’élection de Trump, et que les Rangers sont de plus en plus souvent confrontés à des actes racistes perpétrés par des électeurs blancs furieux de devoir partager leur pays. Dans cette ambiance tendue Darren Mathews est chargé d’enquêter sur la disparition mystérieuse de Levi King. Le gamin de neuf ans semble s’être volatilisé après une sortie en bateau sur l’immense lac Caddo, véritable « mer fermée, tortueuse, totalement indomptée ». Les soupçons s’orientent bientôt sur le vieux Leroy Page… mais Darren ne croit pas aux apparences. Et il comprend vite que sur les rives du lac Caddo, enjeux et sources de tensions sont multiples. À Hopetown, l’espoir d’une vie sereine entre Indiens et Noirs descendants d’esclaves semble avoir disparu depuis que des Blancs racistes, souvent proches de la sinistre Fraternité aryenne, y ont installé leurs caravanes. Et à Jefferson, certains croient vivre encore au temps de la confédération sudiste. Bref, Texas ne rime plus vraiment avec Tayshas, le mot indien dont il provient et qui signifie « ami ». 

Une prose rythmée comme les airs qui accompagnent le récit (le titre du roman est celui d’un blues) ; des dialogues vifs ; des personnages marquants… vivement la suite ! 

FRED ROBERT
Février 2022

De la même autrice, à lire également les trois romans parus chez Gallimard (Folio policier), Marée noire, Dernière récolte et Pleasantville.

Au paradis je demeure
Attica Locke
Éditions Liana Levi, 20 €