Au théâtre, Joris Lacoste offre un bel hommage à l’oralité sous toutes ses formes

Prosodie instantanéeVu par Zibeline

Au théâtre, Joris Lacoste offre un bel hommage à l’oralité sous toutes ses formes - Zibeline

Depuis 2007, Joris Lacoste s’est lancé dans une entreprise littéralement insensée : constituer la plus grande banque de données de la parole sous toutes ses formes -plus de 1000 documents répertoriés à ce jour, disponibles sur le site contributif encyclopediedelaparole.org. En salles, le projet se décline en plusieurs propositions, performances, lectures parlées, conférences, expositions ou cinéma parlant. Avec Blablabla, l’adresse concerne plus spécifiquement le jeune public.

Seule au milieu du plateau, assise en tailleur sur deux enceintes, la comédienne Anne Carlier convoque des prises de paroles via une tablette multicolore. Elle les rejouera en direct, modulant musicalité et intonations, lestant l’intensité d’un propos, ou soulignant à l’inverse sa vacuité : monologue de Youtubeuse, extraits de dessins animés, commentaire sportif, jingle SNCF, bulletin météo… La jubilation des enfants est palpable sur Peppa Pig, celle des parents sur une intervention compassée de François Fillon. Les générations se retrouvent sur les jurons du Capitaine Haddock… Autant de sons qui nous assaillent quotidiennement, créant un environnement -tantôt enveloppant, insolite, drôle, agressif ou perturbant- qui module notre oreille, affecte nos pensées ; influe, par ricochet sur notre propre oralité. Mine de rien, le dispositif induit aussi une réflexion sur l’impact des stimuli auditifs : difficile de rester en place sur son siège quand la comédienne recrée l’effervescence d’un concert de stade, sur la simple activation de la bande-son d’une salle surchauffée !

En clôture de spectacle, tout le corpus est rejoué : un brouhaha de la vie, inconséquent et tonitruant, comme une éducation de l’oreille. Un très bel hommage à l’oralité sous toutes ses formes, et à ces mises en jeu -plus ou moins spontanées- de l’art oratoire que nous maîtrisons tous à notre insu, comme le souligne le slogan de l’Encyclopédie : « nous sommes tous des experts de la parole ».

JULIE BORDENAVE
Février 2020

Blablabla, Encyclopédie de la parole jouait les 13 et 14 février au ZEF, Marseille

Photo : Blablabla © Martin Argyroglo