Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Deux soirées Chopin avec le pianiste François Dumont à la Tour Royale, pour le Festival Estival de Toulon !

Promenade au soleil couchant

• 8 juillet 2016⇒9 juillet 2016 •
Deux soirées Chopin avec le pianiste François Dumont à la Tour Royale, pour le Festival Estival de Toulon ! - Zibeline

Fidèle à sa réputation qualitative, le Festival Estival de Toulon proposait cette année aux mélomanes une quasi intégrale des Nocturnes de Chopin puisque seuls deux d’entre eux manquaient à l’appel, le tout en deux soirées et agrémentée non moins judicieusement des quatre Ballades du maestro. Ce répertoire unique dans sa forme, mais aussi dans sa facture, était joué avec une aisance et un naturel confondants par François Dumont au sommet de son art dans l’écrin idyllique de la Tour Royale. Sa virtuosité, mais aussi son sens de la poésie, mettaient en évidence l’extrême liberté dont avait usé le compositeur dans l’écriture de ces joyaux de la littérature pianistique : en effet, contrairement aux structures classiques de la sonate, ces formes libres et généralement courtes permettent un traitement particulier de l’harmonie par des enchaînements audacieux, mais aussi de la mélodie par des phrasés souvent rompus par une métrique irrégulière. Cette ambiguïté constante entre le lyrisme poétique et les accents violents de virtuosité pure, si chère à l’écriture musicale romantique était servie de la plus belle façon : grâce à un toucher sachant allier une infinie délicatesse avec des pianissimi aux confins de l’audible et percussion explosive dans les moments les plus diaboliquement virtuoses, le pianiste est venu à bout de ce marathon avec une brillance évidente mais sans surcharge clinquante. Enfin, on trouvait parfois quelques réminiscences viennoises dans des passages à la rythmique ternaire venant rappeler aux auditeurs que le polonais était également l’auteur d’un corpus de valses conséquent : elles servirent ici de point d’orgue à deux soirées festivalières de haut vol.

EMILIEN MOREAU

Juillet 2016

Festival Estival de Toulon et sa Région

www.festivalmusiquetoulon.com

Photo Sébastien Retali