Une quête intime et universelle, la tétralogie de Clyde Chabot a été jouée à La Distillerie

Prismes intimesVu par Zibeline

Une quête intime et universelle, la tétralogie de Clyde Chabot a été jouée à La Distillerie - Zibeline

Clyde Chabot, dramaturge et actrice, revient dans la région avec une « tétralogie » initiée en 2010 avec Sicilia, texte dit par l’auteure siégeant face à une grande table, autour de laquelle les spectateurs ou commensaux ont été invités à prendre place. Sur la nappe blanche sont disposées des photos, traces tangibles d’un passé et d’un présent qui cherchent à se rencontrer. Cette maison abandonnée, abrita-t-elle la famille ? Les suppositions se tissent, s’appuient sur la musicalité des noms de pays, savourés autant pour leurs syllabes chantantes que pour l’imaginaire qui en découle. Pourquoi le départ de la Sicile pour la Tunisie puis la France ? Le trajet familial rejoint ceux de toute une génération d’exilés. Retrouver les gestes, les mots, rassembler des objets qui rappellent une manière de vivre, devient un enjeu crucial : la question des origines pose aussi celle de l’héritage conscient et inconscient de ce qui nous forge. On goûte le fromage, le vin de Sicile, où Clyde Chabot revient, recherche des vestiges, s’imprègne des atmosphères… Le texte prend sa légitimité dans cette quête à la fois intime et universelle, afin de « renouer », de tisser la trame essentielle de ce qui nous compose…

Tunisia aborde un autre aspect de son histoire familiale, un voyage effectué au village de Tebourba, point de chute de la famille sicilienne. Le passé mystérieux s’éclaire, la narratrice visite la maison que son grand-père avait dû laisser lors de son départ de Tunisie, quand elle est devenue indépendante. La silhouette de sa fille, toujours prise de dos, semble sceller la rencontre entre présent et passé, dans une impossible appropriation.

Chicago-reconstitution narre la naissance d’Ysé, fille de Clyde Chabot, « prématurissimement » dans la ville américaine où l’autre partie de la famille avait émigré. Clin d’œil du hasard, évènement fortuit chargé de sens et d’émotion lorsque la jeune fille vient sur scène et évoque ce/son « premier jour » qu’elle ne connaît que par les récits des autres, et donc susceptible aussi de dévier de la réalité…

Le musicien Lamine Diagne accompagne au doudouk Fille de militaire qui explore avec humour et acuité la filiation paternelle, et l’influence du métier du père sur sa perception des autres et du monde, même si… Les variations du texte savent rendre chaque spectacle unique. L’improvisation musicale rencontre les strates de l’écriture où l’être se met en question en une sobre poésie. 

MARYVONNE COLOMBANI
Avril 2021

La tétralogie de Clyde Chabot a été jouée à La Distillerie les 16 & 17 avril (Aubagne)

Photo : Sicilia © Arnold Jerocki