Pierre Bayard fait l’éloge des fake news dans Comment parler des faits qui ne se sont pas produits ?

Prêcher le fauxLu par Zibeline

Pierre Bayard fait l’éloge des fake news dans Comment parler des faits qui ne se sont pas produits ? - Zibeline

Universitaire et psychanalyste, Pierre Bayard questionne depuis quarante ans le littéraire sous un angle herméneutique pour le moins rafraîchissant. Son plus gros succès à ce jour, Comment parler des livres que l’on n’a pas lus ?, opérait un retournement joyeux de l’idée que l’on se fait, en littérature, des mythes fondateurs. Où l’on découvrait que les œuvres majeures, tenues pour trop intimidantes par des non-lecteurs complexés, pouvaient déjà façonner leur imaginaire. Comment parler des lieux où l’on n’a pas été ? déplaçait le curseur vers les auteurs, et leurs voyages pour le moins romancés. Comment parler des faits qui ne se sont pas produits ? poursuit dans cette voie en défendant de nouveau ce faux qui sait être un moment du vrai.

On y croise à nouveau des écrivains, artistes et penseurs, inventant parfois de toutes pièces un récit présenté comme authentique. L’exploration d’une Amérique fantasmée par John Steinbeck et Chateaubriand fait notamment l’objet d’un chapitre savoureux. Les sciences sociales et leurs concepts opérants, mais basés sur des observations totalement erronées, sont également abordées : l’affaire Kitty Genovese précède ainsi une étude des sources d’Eichmann à Jérusalem. Mais c’est une fois de plus le littéraire, le romanesque et la poésie qui l’emportent, dans cette ode au faux qui est avant tout une ode à la vérité de la fiction, tenue pour supérieure à la réalité des faits. Il n’est alors pas étonnant qu’Anaïs Nin, et son choix de destiner un journal intime fictif à un conjoint inquiet de ses infidélités, soit celle qui en parle le mieux : « Mentir est la seule façon que j’ai trouvée pour rester fidèle à moi-même, pour faire ce que je veux, et être ce que je veux en faisant le moins de mal aux autres. »

SUZANNE CANESSA
Novembre 2020

Comment parler des faits qui ne se sont pas produits ?
Pierre Bayard
Editions Minuit 16,50 €