Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Retour sur La P… respectueuse, création de Gérard Gélas pour les 50 ans du Chêne Noir à Avignon

Pour les cinquante ans du Chêne Noir

Retour sur La P… respectueuse, création de Gérard Gélas pour les 50 ans du Chêne Noir à Avignon - Zibeline

Aux États-Unis, dans une ville du sud, Lizzie, une prostituée, est au cœur d’une affaire judiciaire. Son tort ? Avoir été au mauvais endroit au mauvais moment. Alors qu’elle a assisté à un crime, on la presse de déposer un faux témoignage dans le but de faire accuser un Noir à la place du neveu du sénateur. Elle résiste tant qu’elle peut, s’accrochant à la seule vérité. Néanmoins, le discours que tient le sénateur pour la convaincre, un discours maîtrisé inhérent à son statut, réussit à la faire flancher. Et, pendant ce temps, toute la ville blanche traque l’homme noir, celui qu’elle souhaite voir pendu.

Outre la dénonciation du racisme, l’autre sujet central de la pièce est la prédestination implacable des individus en fonction de leur condition et leurs origines sociales. En effet, dès le début, on comprend que, malgré sa détermination et son honnêteté, Lizzie va être broyée par la société blanche que représentent le sénateur et son clan.

Du fait des sujets qui sont abordés dans ce texte, et parce qu’il rêvait de monter La P… respectueuse depuis l’âge de vingt ans, Gérard Gélas a jugé qu’il était temps de le faire pour célébrer les 50 ans du Chêne Noir. En coproduction avec le Théâtre Le Public de Bruxelles, le projet voit le jour cet automne.

L’ambiance imaginée par Gérard Gélas évoque celle des films noirs des années cinquante. D’abord par la musique de jazz diffusée lors de certaines scènes, mais aussi grâce à un subtile jeu de lumière qui nous plonge dans une atmosphère énigmatique en noir et blanc. Mouloud Balaïdi incarne le « nègre » de la pièce, un choix revendiqué par le metteur en scène, pour qui un acteur maghrébin a toute sa place pour représenter le racisme. Flavie Édel-Jaume est une magnifique Lizzie, à la fois fragile et sincère. Damien Rémy lui donne la réplique. Il interprète un personnage rigide et pragmatique qui revendique la légitimité et la supériorité de ses origines de Blanc dans ce sud sécessionniste.

Monter La P… respectueuse aujourd’hui, c’est remettre en lumière un texte un peu oublié d’un Jean-Paul Sartre un peu en disgrâce. Le pari était osé. Néanmoins, Gérard Gélas, accompagné d’une formidable équipe d’acteurs, semble l’avoir relevé avec talent.

CAROLINE GERARD
Janvier 2018

La P… respectueuse s’est joué du 23 novembre au 3 décembre 2017 au Théâtre du Chêne Noir à Avignon

Photo : © Philippe Hanula


Théâtre du Chêne Noir
8 bis rue Sainte-Catherine
84000 Avignon
04 90 86 58 11
www.chenenoir.fr