Poisse fatale

 - Zibeline

Cédric Mangata est flic à la PJ de Toulouse. Compétent, apprécié de sa hiérarchie, même si pour sa compagne, il est «le flic le plus tordu» qu’elle connaisse. Et en plus il a la poisse. Mais attention, une poisse épaisse, un œil noir qui le transforme en meurtrier involontaire suite à la mort accidentelle de la fille ado de sa compagne à cause d’une araignée bien poilue… Les corps tombent alors irrésistiblement, et l’on oscille entre le rire jaune et le rire franc, le dernier gagnant haut la main après usure de nos nerfs… Dans le même temps, un tueur en série qui est aussi -car ça n’empêche rien- un artiste plasticien contemporain reconnu, congèle ses victimes et les transforme en œuvres d’art. Et même si le destin de Cédric Mangata semble un tantinet bousculé, son enquête n’aura de cesse de le titiller…

Jan Thirion s’en donne à cœur joie, dans un style sec, nerveux, qui épouse l’action et les pensées décousues du héros dépassé, mais aussi très imagé, presque l’esquisse d’un scénario…

DOMINIQUE MARÇON

Juillet 2012

 

Du côté des abattoirs

Jan Thirion

L’Écailler, 17 €