Vu par Zibeline

Un avant-goût de Casse-Noisette Compagnie donné sous forme d'Inattendus, à l'Opéra de Monte Carlo.

Poésie de l’inattendu

Un avant-goût de Casse-Noisette Compagnie donné sous forme d'Inattendus, à l'Opéra de Monte Carlo. - Zibeline

Suivant les Imprévus, les Inattendus permettent au spectateur de s’immiscer dans les mystères de la création d’un ballet. Jean-Christophe Maillot, en maître de cérémonie dévoile, décrypte, narre quelques anecdotes, rend intelligibles les principes de la conception d’une œuvre, en l’occurrence, la reprise de Casse-Noisette qui sera donné cette fin d’année. Pour la première fois dans l’écrin de la salle rouge et or du Palais Garnier, la scène se transforme en salle de répétition et avant toute séquence, lieu d’échauffement, rythmé de barres. La troupe des Ballets de Monte Carlo, augmentée des jeunes élèves de l’Académie Princesse Grâce, s’étire, répète, reprend, fentes, pliés, rotations, assouplissements, écarts, puis repoussant les barres effectue en lignes successives les exercices montrés par le maître de ballet. C’est dans cette atmosphère studieuse que le public entre, découvrant la face cachée des Ballets, c’est aussi symboliquement le début de Casse-Noisette. Le quotidien des danseurs est alors transposé dans une forme chorégraphique. Jean-Christophe Maillot raconte la naissance de la chorégraphie de son Casse-Noisette Compagnie, sa transposition dans le monde de la danse, présente les danseurs, leur rôle et surtout l’esprit dans lequel ils doivent être interprétés. Certains personnages empruntent à des êtres qui ont eu/ont une importance dans la carrière et la vie du chorégraphe, des passages rendent hommage à des artistes qui l’ont marqué, ainsi que l’histoire de la danse, comme Balanchine auquel le petit ballet (par l’Académie de la Princesse Grâce) fait un clin d’œil, jusque dans le retard d’une des petites danseuses, anecdote rapportée par le chorégraphe russe. Des extraits d’autres ballets de JC Maillot sont inclus dans cette fable poétique, Cendrillon, La Belle au bois dormant… Le rêve de la petite Clara, de devenir danseuse étoile permet d’évoquer le répertoire, mais aussi les petitesses, les mesquineries qui agitent ces faiseurs d’ineffable… La concurrence est rude, les maîtres durs, JC Maillot sourit en rappelant la méthode du bout rougeoyant d’une cigarette qui fait monter plus haut les jambes des danseurs… Certains interprètes changent dans cette nouvelle mouture, et surprise véritable, la venue des deux étoiles du Ballet du Théâtre du Bolchoï, Olga Smirnova et Artem Ovcharenko, qui offrent le début d’un pas de deux, composé pour eux par JC Maillot. La création est ici à la fois œuvre de mémoire et vivante poétique. Un avant-goût prometteur !

MARYVONNE COLOMBANI

Décembre 2015

Les Inattendus ont été donnés le 11 décembre à l’Opéra de Monte Carlo.

À Venir : Casse-Noisette Compagnie du 29 décembre au 4 janvier

Salle des Princes, Grimaldi Forum Monaco

000377 99 99 30 00

http://www.balletsdemontecarlo.com/

Photographie ©Alice Blangero.


Théâtre des Muses
45 A, boulevard du Jardin Exotique
98000 Monaco
+377 97 98 10 93
theatredesmuses.fr