Vu par Zibeline

Bulle Ogier et Maria De Medeiros dans "Un amour impossible" au Merlan

Piégées

• 28 février 2019⇒1 mars 2019 •
Bulle Ogier et Maria De Medeiros dans

Bulle Ogier et Maria De Medeiros : un duo mère-fille qu’il ne fallait pas manquer dans une mise en scène efficace et dépouillée de Célie Pauthe, directrice du CDN Besançon-Franche-Comté. Dès la sortie, en 2015, du roman de Christine Angot Un amour impossible, la metteure en scène a immédiatement contacté l’auteure pour en obtenir les droits. Ensemble elles ont imaginé comment le texte pouvait être joué sur un plateau, Christine Angot proposant des scènes dialoguées pour faire en sorte que la pièce existe vraiment en tant que texte de théâtre. L’autre difficulté était de rendre crédibles des scènes qui vont de l’enfance à l’âge adulte de Christine tout en étant jouées par les mêmes comédiennes. Elles ont relevé ce défi avec enthousiasme et bonheur. Joli moment par exemple que celui de la récitation à Rachel du poème Le bonheur de Paul Fort. Célie Pauthe a aussi choisi de bousculer l’ordre chronologique en commençant la pièce en 1999, date du décès de Pierre, le père incestueux. Puis un film montre Christine racontant l’histoire d’amour de sa mère avec celui qui a refusé de l’épouser, juive et pauvre, et de reconnaître l’enfant. Issu d’une famille bourgeoise parisienne, il aurait considéré cela comme une mésalliance inadmissible. Les scènes se succèdent de l’enfance, à l’adolescence. Très vite surgit le désir obstiné de Rachel de faire reconnaître sa fille naturelle grâce à la nouvelle loi de 1972. C’est là que bascule la vie de Christine. Le père acceptera mais le leur fera payer très cher, par le viol. La scène où Christine, adolescente, revient de Strasbourg après avoir subi le viol est d’une intensité absolue. Maria de Medeiros fait passer merveilleusement sa détresse, sa douleur ; elle déclare que « Ça s’est mal passé », mais ne confie rien à sa mère. On retrouve après la mère et la fille, devenue écrivaine, dans une scène au restaurant où Christine explique à sa mère qu’elles n’ont pas seulement été les victimes d’un homme mais celles des règles d’un milieu social qui ne se mélange pas, du piège dans lequel elles ont été prises toutes les deux. Spectacle émouvant, superbement tenu.

CHRIS BOURGUE
Mars 2019

Un amour impossible s’est joué au Merlan, Marseille, le 28 février & le 1er mars

Photo: Un amour impossible c Elisabeth Carecchio


Théâtre le Merlan
Scène Nationale
Avenue Raimu
13014 Marseille
04 91 11 19 30
http://www.merlan.org/