Yonathan Avishai célèbre le piano jazz sous toutes ses formes

Pianiste dans son atelierVu par Zibeline

Yonathan Avishai célèbre le piano jazz sous toutes ses formes - Zibeline

C’est une charmante idée qui a germé dans l’esprit de Yonathan Avishai. Le pianiste, complice de toujours du trompettiste Avishai Cohen et du contrebassiste Omer Avital, a mûri le spectacle longuement auprès de Jazz des Cinq Continents et de son directeur Hughes Kieffer. Directeur qu’il saluera en fin de concert au fil de longs, sincères et chaleureux remerciements, qui nous rappelleront combien le voyage sait nourrir la création musicale, et combien celle-ci a pu être empêchée, contrariée ces deux dernières années. Le principe tombe ici sous le sens : il s’agit de donner corps au processus créatif du pianiste de jazz à la fois de façon littérale et de façon métaphorique. Le musicien s’installe ainsi sur la scène de La Criée tantôt à son piano, tantôt à son bureau, tantôt le regard tourné vers les carreaux absents d’une fenêtre. Quelques enregistrements retentissent de temps à autre : suite ou prémices d’une incursion vers les lignes mouvantes du clavier. Sonorisé, le pianiste chante, murmure, soupire d’émotion. Laquelle a toujours à voir avec la joie, et le désir de la partager. La poésie surgit parfois sous formes de haïku. Quelques pas de danse s’immiscent. Une invention de Bach, d’abord laborieuse, s’apprend, puis se déhanche peu à peu. Tout musicien sait que jouer, c’est toujours tout cela à la fois. Que les notes improvisées s’érigent en se télescopant aux précédentes, comme elles le feront, littéralement, au détour d’un standard se muant peu à peu en autre chose. Que c’est le corps tout entier qui entre en tension lorsque les doigts s’animent. Le langage est ici d’une richesse impressionnante : les gammes se succèdent d’un mode à l’autre, jusqu’à s’aventurer sur le terrain de l’atonalité, de dissonances peu coutumières du genre. Autant dire qu’on a hâte de découvrir les prochaines explorations de ce charmant pianiste, qui a tout d’un homme-orchestre.

SUZANNE CANESSA
Janvier 2022

Ce spectacle a été créé au Théâtre de La Criée, Marseille, le 20 janvier

Photo ©

La Criée
30 Quai Rive Neuve
13007 Marseille
04 91 54 70 54
http://www.theatre-lacriee.com/