Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

logiquimperturbabledufou de Zabou Breitman, entre le rire et le malaise

Peut-on rire des fous ?

• 7 juillet 2017⇒29 juillet 2017, 28 septembre 2017⇒1 octobre 2017, 12 octobre 2017⇒14 octobre 2017 •
logiquimperturbabledufou de Zabou Breitman, entre le rire et le malaise - Zibeline

La pièce écrite et mise en scène par Zabou Breitman est surprenante. La star aborde avec délicatesse un thème difficile : celui de la maladie mentale et de l’univers psychiatrique. De surcroît elle s’empare de cette matière ardue sans fard : fondé sur des recherches documentaires, et sur un travail d’acteurs de précision, logiquimperturbabledufou procède par courtes saynètes dans un mélange de réalisme et d’onirisme inédit : théâtre documentaire par son appui sur des conversations réelles, rendues avec précision par les acteurs dans une mimétique évidente, le spectacle décolle pourtant rapidement du réel, par des procédés de moins en moins discrets, comme si l’on pénétrait peu à peu dans les fantasmes des malades, qui rejoignent ceux des poètes. Un lapin passe, et tous le suivent, et mangent des carottes. Une fenêtre ronde se transforme en aquarium, des fleurs tombent sur le plateau, les dialogues joués en scène sont entendus plus tard depuis les coulisses, rejoués d’un autre point de vue. Les médecins sont délirants, dansent la samba, le rock, exécutent des portés acrobatiques, portent des chapeaux de fous et des entonnoirs : bref la folie semble s’emparer de tous, créative, loufoque, abolissant les frontières entre patients et soignants, entre littérature et récit du réel. Les spectateurs, tendus au début, rient à gorge déployée… et un malaise s’installe.

Pourtant la souffrance de la maladie mentale, et les approximations parfois cruelles du personnel soignant qui veut « piquer », « sédater », faire taire, et se faire obéir, sont sensibles au début du spectacle : une infirmière veut faire enlever un pantalon quand une patiente a froid, un autre refuse de donner un pull, de laisser téléphoner, un médecin exige que la colère d’un patient soit maîtrisée… et à d’autres moments ils sont attentifs, aidants, à l’écoute. De même les patients, souffrants, différents dans leur forme de folie parfois très agressive, parfois assortie de délires, de lenteur, de frénésie, de balbutiements, ne sont jamais des caricatures manichéennes, simplifiées ou univoques. Mais l’introduction de décalages comiques, qui se veulent poétiques, amène certains spectateurs à rire des fous, non pas de leur « logique imperturbable », mais de leurs ridicules : quand l’un reconnaît son père dans un médecin, quand un autre délire avec sa camisole, quand une troisième explique qu’elle n’est pas délirante mais persécutée. Or quiconque a approché la maladie mentale, ses souffrances, ses impasses, ses désespoirs, quiconque se souvient des génocides récents et des eugénismes anciens, sait combien il est impossible d’en rire. D’en sourire bien sûr, poétiquement, parce que l’inventivité des fous est réelle, et proche de la créativité des artistes. C’est sans aucun doute cette proximité que Zabou a voulu souligner. Mais les réactions de certains spectateurs attirés par son nom et venus s’amuser en Avignon (les stands up et spectacles d’humour se multiplient dans certains théâtres du Off) sont déconcertantes : s’agit-il d’un malentendu, ou quelque chose dans logiquimperturbabledufou permet-il de se moquer de la maladie mentale ?

AGNÈS FRESCHEL
Juillet 2017

logiquimperturbabledufou se joue au Théâtre des Halles, Avignon, dans le cadre du Off jusqu’au 29 juillet (relâche le 24), au Théâtre du Jeu de Paume, Aix-en-Provence, du 12 au 14 octobre et au Théâtre Liberté, Toulon, du 28 septembre au 1er octobre

Photographie : logiquimperturbabledufou © Vincent Bérenger


Théâtre des Halles
4 rue Noël Biret
84000 Avignon
04 90 85 52 57
http://www.theatredeshalles.com/

 


Théâtre du jeu de Paume
17, 21 rue de l’Opéra
13100 Aix-en-Provence
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net/


Théâtre Liberté
Grand Hôtel
Place de la Liberté
83000 Toulon
04 98 00 56 76
www.theatre-liberte.fr