Vu par Zibeline

Aix en Juin: un prélude éclectique et brillant au Festival d'Aix

Pépites de juin

Aix en Juin: un prélude éclectique et brillant au Festival d'Aix - Zibeline

Aix en Juin, ce prélude au Festival d’Aix, a pris l’ampleur d’un festival avec ses particularités propres, et ses rendez-vous éclectiques avec le monde qui nous font découvrir des pépites

On a ainsi pu applaudir dans l’écrin de la cour de l’Hôtel Maynier d’Oppède le Chœur multiculturel Ibn Zaydoun, composé d’amateurs passionnés, arabophones ou pas, émanation directe du Festival d’Aix-en-Provence, et fondé en 2008 par le compositeur, chanteur, oudiste, Moneim Adwan. La verve des chanteurs, la justesse des intentions, la beauté des voix solistes, tout concourt à la découverte des textes des grands poètes, Bayram al-Tounsi, Khalil Gibran, Mahmoud Darwich, Ibn al-Arabî, mis en résonnance avec oud, clarinettes, percussions. Compositions originales, chants traditionnels, ornements délicats, « comme un rêve éclos dans le désert »… Délectation de la musique grecque des années 20, avec le Trio Tatavla qui s’inspire avec une époustouflante vérité du son des vieux disques des chanteurs de rebétiko, particulièrement celui d’Antonis Dalgas : musique des Grecs d’Istanbul, de Mytilène, zeibékiko, sirto, hasapiko… à la rencontre des klephtes, des mangas, d’histoires d’amour ou de drogue, par la grâce de l’accordéon de Dimos Vougioukas, la guitare de Benjamin Clément, le violon et la voix de Tcha Limberger. Exceptionnel !

La jeunesse en marche

La magie se glisse ensuite dans les cordes frappées ou frottées du Trio Sōra, le piano de Pauline Chenais, le violon de Magdalena Geka et le violoncelle d’Angèle Legasa, entre violence contenue et intériorité, ancrant les figures mélodico-rythmiques du tango dans les pas d’un couple de danseurs. On voyage à Buenos Aires, enlevés par ses Quatre saisons déclinées par Astor Piazzola, puis par le superbe Trio n°2 de Mauricio Kagel. La danse de Justine Wisznia et de Benoît Robisson, prélude à la Milonga, entraîne après le concert tous les danseurs du public encadrés par Geneviève Sorin. Le Trio Sōra et le Quatuor Arod -quatre garçons dans le vent brisant le silence de la cour dans les figures mélodiques endiablées d’un Mendelssohn-, ont montré, par leur enthousiasme, leur énergie, leur excellent niveau technique, que la relève est bien là et laissent augurer un avenir musical radieux.

MARYVONNE COLOMBANI et CHRISTOPHE FLOQUET
Juillet 2017

Aix en Juin s’est déroulé du 7 au 30 juin à Aix-en-Provence

Photographie : Trio Sōra © X-D.R


Festival International d’Art Lyrique d’Aix en Provence
0820 922 923
http://www.festival-aix.com/