Et si on donnait des droits aux fleuves ? L'exemple de la Loire

Penser comme un bassin versantLu par Zibeline

Et si on donnait des droits aux fleuves ? L'exemple de la Loire - Zibeline

Entre l’automne 2019 et le printemps 2021, une expérience inédite a eu lieu autour du fleuve considéré (par les tour-opérateurs) comme « le plus sauvage d’Europe » : la Loire. Un écosystème pourtant très anthropisé, qui ne devrait surtout pas l’être plus, ainsi que le constate l’archéologue et plongeuse Virginie Serna. Avec d’autres intervenants, chercheurs dans de multiples disciplines, paysagistes ou artistes, elle a participé à une série d’auditions visant la transformation juridique et politique du bassin versant ligérien, depuis sa source au Mont-Gerbier-de-Joncs jusqu’à l’océan Atlantique. L’objectif étant de donner vie à une nouvelle fiction performative.

Et si, comme une entreprise a une personnalité morale, comme les États ont une représentativité, on dotait les espaces naturels de droits ? De la capacité à se défendre, en justice, contre les pollutions ou les atteintes à la biodiversité ? Pour le juriste Jacques Leroy, l’intérêt général bénéficierait grandement d’une protection renforcée des milieux. La suggestion de sa consoeur Valérie Cabanes serait de prendre désormais des décisions en évaluant leurs conséquences sur sept générations, à l’instar de certains peuples autochtones à travers le monde. Cela éviterait au court-termisme des profits d’avoir le dernier mot… La France se déconsidérerait à camper sur des positions conservatrices au niveau juridique. Il y a de tristes précédents ! Rappelons que la Nouvelle Zélande a reconnu le droit de vote aux femmes à partir de 1893, alors que les françaises ont dû attendre 1945.

Une remarque de forme sur cet ouvrage collectif : épais et copieux, il se lit pourtant aisément. Le travail de maquette, original, n’y est pas pour rien. L’influence de l’écrivain Camille de Tolelo, qui coordonne  toutes les contributions, non plus ; l’ensemble a une tonalité littéraire indéniable.

GAËLLE CLOAREC
Décembre 2021

Le fleuve qui voulait écrire
Les auditions du Parlement de Loire
Mise en récit Camille de Toledo
Manuella Éditions / Les Liens qui Libèrent / POLAU-pôle arts & urbanisme
23 €