L'épopée onirique de Peer Gynt s'est jouée à la Criée

Peer Gynt rockstar

• 27 mai 2016, 28 mai 2016 •
L'épopée onirique de Peer Gynt s'est jouée à la Criée - Zibeline

Pour conter les aventures de Peer Gynt, Irina Brook a réuni des artistes venus des quatre coins du monde et issus de disciplines artistiques différentes : du comédien islandais Ingvar Sigurôsson qui incarne le héros de l’histoire, à la danseuse indienne Shantala Shivalingappa qui joue Solveig pour les rôles principaux. Elle a aussi commandé à l’américain Iggy Pop des chansons, et nourri le texte du spectacle des poèmes du lauréat du Prix Pulitzer, Sam Shepard. C’est bien l’esprit de troupe qui domine ici et l’envie d’utiliser tous les outils qu’offre une scène de théâtre.
Ainsi, les tableaux s’enchaînent au rythme effréné des aventures du héros ponctué par des tableaux plus intimistes où ce dernier se retrouve face à sa conscience. Modèle de l’anti-héros, vantard, menteur et séducteur invétéré, Peer Gynt court le monde à la recherche d’exploits trop grands pour lui. Son épopée onirique est celle d’un homme qui se perd constamment de vue. Quand il recouvre sa lucidité, c’est pour se rendre compte que tout est vain. Un homme en quête perpétuelle d’identité. Pour Ibsen, il est l’illustration de l’homme considéré comme un oignon qu’on épluche. La dernière pelure enlevée, que reste-t-il de lui, de ses vanités et de ses faux courages ?
Les intentions d’Irina Brook ne peuvent qu’être saluées et le public apprécie le rythme enlevé mais cette fête du théâtre, conjuguée au drame de la quête désespérée de Peer Gynt, dissone parfois. En effet, la multiplicité des tableaux annihile toute respiration et le manque d’espace de transition étouffe le spectacle. Enfin, on regrette que le jeu des comédiens reste en surface : la crédibilité du spectacle s’en trouve malmenée.
FRANCK MARTEYN
Juillet 2016

Peer Gynt s’est joué les 27 & 28 mai à La Criée

photo : © X-D.R

La Criée
30 Quai Rive Neuve
13007 Marseille
04 91 54 70 54
http://www.theatre-lacriee.com/