La Nuit Pastré, une belle soirée musicale pour la clôture du Festival de Marseille

Pastré en majestéVu par Zibeline

• 12 juillet 2013 •
La Nuit Pastré, une belle soirée musicale pour la clôture du Festival de Marseille  - Zibeline

La Campagne Pastré a servi d’écrin à une manifestation unique. Jusqu’à minuit le parc a été exeptionnellement ouvert aux déambulations libres du public venu passer la soirée en famille. Soirée aussi inattendue qu’inoubliable qui clôture le programme du Festival de Marseille en partenariat avec le GMEM ! Le vagabondage proposé à travers bois et prairies permettait de croiser danseurs et conteurs tout en captant des sons venus des arbres ou du sol, des voix, des gargouillis créant une atmosphère étrange et apaisante à la fois. Autour de l’étang, les reflets des arbres dans l’eau nous faisaient perdre nos repères, les ombres grandissantes de la nuit trouées de quelques lumières se mettant à l’unisson de l’Appel des carillons de Llorenç Barber et des percussions de Philippe Foch. Plus loin le canal était occupé par la symphonie des Gouttes prolongées de Pierre Berthet ; dans le sous-bois on était surpris par les rugissements rauques d’Isabelle Duthoit et le violoncelle de Didier Petit. On ne pouvait ni tout voir ni tout entendre mais le public a été conquis par la proposition de l’Ensemble C Barré qui a entre autres donné des pièces du libanais Zad Moultaka et du jordanien Saed Hadda.

CHRIS BOURGUE

Juillet 2013

La Nuit Pastré s’est déroulée le 12 juillet

Crédit photo : Ensemble C barre c Dan Warzy