Critique: L’Entre-deux-Biennales du Cirque faisait escale à Vitrolles
Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

L’Entre-deux-Biennales du Cirque faisait escale à Vitrolles

Pas de deux circassiens

L’Entre-deux-Biennales du Cirque faisait escale à Vitrolles - Zibeline

L’Entre-deux-Biennales faisait escale au théâtre de Fontblanche, drainant passionnés du genre ainsi qu’enfants et familles. Du cirque, avec la spécificité de présenter deux duos qui interrogent le couple mais aussi le monde qui l’entoure. La Cie Libertivore, dans une mise en scène de Fanny Soriano, se paraît d’ombres, les sons précédant la vue, feuilles d’automne froissées en un cercle fermé, initiatique et symbolique. Dans Phasmes, un être hybride se distingue peu à peu, épousant l’orbe scénique de ses roulades. Est-il un ou deux ? Semblable aux personnages fantasques imaginés par le dramaturge comique Aristophane dans Le Banquet de Platon, à la fois féminin et masculin, il/elle (Voleak Ung et Vincent Brière) progresse de ses huit membres, insecte étrange aux allures de brindille, qui donne son nom au spectacle. Enchâssés, indissociables, les deux acrobates gagnent peu à peu une autonomie, se livrent à des équilibres haletants, numéros de mains à mains, devant les agrès dont chacun use tour à tour … monde de métamorphoses, d’incertitudes, où la séparation cherche à s’annuler pour de nouvelles fusions dans les superbes lumières de Cyril Leclerc. 

Plus narratif, Apesar, de la Cie Sõlta, évoque deux solitaires, frère et sœur héritiers d’un royaume abandonné. Tom Prôneur et Alluana Ribeiro, aux mimiques d’une espiègle expressivité, campent leurs solitudes, se rapprochent, s’affrontent, se jouent l’un de l’autre, de jonglages époustouflants aux architectures improbables aux élans vertigineux sur mât pendulaire… équilibres, danse, mime, narration en voix off, musique, rendent inclassable ce spectacle à la frontière des genres. La réalité est interrogée par le biais du conte, de la fantaisie, qui rendent au quotidien sa magie et au fait d’exister sa bouleversante poésie
MARYVONNE COLOMBANI

Phasmes et Apesar ont été donnés au théâtre de Fontblanche, Vitrolles, dans le cadre de MP2018 et de l’Entre-deux-Biennales du Cirque 

Photo : Phasmes © Tom Proneur


Théâtre Fontblanche
Allée des Artistes
13127 Vitrolles
04 42 75 25 00
http://www.vitrolles13.fr