Vu par Zibeline

Un beau concert symphonique au Silo à Marseille dirigé par Lawrence Foster

Paris – New York

• 27 mars 2015 •
Un beau concert symphonique au Silo à Marseille dirigé par Lawrence Foster - Zibeline

Au Silo le 27 mars, l’Opéra de Marseille programmait un « must » du répertoire concertant, le Premier concerto pour piano de Tchaïkovski, et, en seconde partie, de la musique américaine du 20ème siècle. Philippe Bianconi, s’il excelle dans le piano intime de Ravel ou Debussy s’accommode volontiers, et avec brio, à l’exercice du dialogue virtuose avec l’orchestre. Son jeu est puissant, mais reste coloré à souhait, malgré un instrument à la sonorité dure, un peu trop présente dans l’acoustique de l’ancien silo à grains. Il fait des miracles, rendant à l’opus ses dimensions poétique, épique, pathétique… Après l’entracte, c’est l’inspiration mexicaine de Copland que l’Orchestre Philharmonique de Marseille dessine sur un ton populaire revisité avec une harmonie moderne. Le récent Concerto pour quatuor à cordes de Marc Neikrug place à l’avant-scène des solistes de la phalange phocéenne qui dialoguent avec force lyrisme avec leurs partenaires coutumiers. Enfin, avec Gershwin, on suit les pas d’Un américain à Paris, aux sons des célèbres thèmes jazzy de la pièce symphonique portée avec entrain et expertise par Lawrence Foster, dans un jardin américain qui a fleuri sa jeunesse.
JACQUES FRESCHEL
Avril 2015

Photo : An American in Paris


Le Silo
35 quai du Lazaret
13002 Marseille
04 91 90 00 00
http://www.silo-marseille.fr