Vu par Zibeline

Entremets entremots au Théâtre Nono de Marseille

Par tous les sens

• 12 juin 2014⇒28 juin 2014 •
Vérifier les jours off sur la période
Entremets entremots au Théâtre Nono de Marseille - Zibeline

C’est la troisième version d’Entremets entremots, spectacle évolutif des Nono, fondé sur le partage, autour d’une table, de nourritures terrestres et littéraires. De grands chefs sont mis à contribution pour fournir les mets de bouche, savamment : il faut que les neuf plats déclinent leurs saveurs au gré des mots, et dans les temps, sans refroidir ou réchauffer, servis à point pour que l’ingestion se fasse, minutant l’attente… Le ballet des quatre serveurs comédiens complète leur performance : ils servent et desservent en rythme, remplissent les verres, guettent les carafes vides, ne loupent pas un regard des 70 convives, tout en ponctuant le repas de leurs interventions shakespeariennes ou comiques, chantées ou mimées, toujours pince-sans-rire. À table quatre autres comédiens jouent d’autres textes, plus conséquents. Serge Noyelle incarne un convive paranoïaque persuadé d’être au centre des regards réprobateurs, déglutissant avec peine, blême, des bouchées forcément fatales ; Marion Coutris, labile, interpelle les convives, raconte l’histoire peu glorieuse de ses amis présents, comme une hôtesse trop empressée finissant par être cruelle ; Noël Vergès joue au désabusé dada, au terme d’une séquence de percussions vocales ; et Marc Siemiatycki dispense le plus beau des récits, ashkénaze, hilarant, sur la quête d’une carpe dans les rues de Paris… Car toutes les interventions parlent de nourriture, de sa fabrication à sa digestion, et des réminiscences intimes qu’elle provoque. Si bien que tous les sens sont ensemble éveillés, puis endormis peu à peu par la torpeur prandiale, en une partition polyphonique minutée.

On peut regretter que le repas spectacle soit si onéreux (70 euros), ou se dire que si bien manger, et boire, les vaut bien. Car le premier soir chacune des nombreuses bouchées, concoctées par le Comptoir des épices, était un délice. Les performances culinaires suivantes gagent d’être d’aussi bon goût !

AGNÈS FRESCHEL
Juin 2014

Entremets entremots, de Marion Courtis mis en scène par Serge Noyelle, se joue jusqu’au 28 juin au Théâtre Nono, Marseille

04 91 75 64 59

www.theatre.nono.com

Photo : Entremets-Entremots-2-c-Emmanuel-Valette