L’Orchestre Philharmonique de Radio France au Grand Théâtre de Provence

Par Mahler…Vu par Zibeline

L’Orchestre Philharmonique de Radio France au Grand Théâtre de Provence - Zibeline


La trompette éclate : militaire ! Les cordes suaves chantent leur tristesse au fil d’un déhanchement bohémien, d’une fanfare mélancolique… Bientôt, sous la baguette de Mikko Franck, admirable trentenaire finlandais, la centaine de musiciens de l’Orchestre Philharmonique de Radio France épanche, romantique à souhait, un souffle qui décoiffe ! L’allegro furieux déverse des vagues impressionnantes quand les violoncellistes se régalent d’avaler leurs phrases vibrantes… même que les bois en rigolent !

Le Scherzo rebondit telle une balle lourde, un charriot sonore qui bringuebale à l’écho d’un cor merveilleux ou d’un canon en forme de valse alanguie…

Là culmine la Sehnsucht !

Mahler distille, au gré de sa 5e symphonie, une science experte de l’orchestration, toute de couleurs, d’équilibre et subtilité, qu’il magnifie dans le célèbre Adagietto associé, depuis Mort à Venise, aux plans de Visconti. Des pizzicati de contrebasses fouillent le fond des temps d’où émergent des arpèges de harpe. Un chant plaintif libère des dissonances passagères au gré d’appoggiatures alanguies, avant de regagner la chaleur apaisante… un profond silence, suspendu… et le Rondo jovial.

C’était le 15 février au Grand Théâtre de Provence : un moment rare de musique !

JACQUES FRESCHEL

Mars 2013

Grand Théâtre de Provence
380 Avenue Max Juvénal
13100 Aix-en-Provence
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net