ORLAN, strip-tease. Tout sur ma vie, tout sur mon art, une biographie enthousiaste chez Gallimard, Témoins de l'art

ORLAN EN LETTRES CAPITALESLu par Zibeline

ORLAN, strip-tease. Tout sur ma vie, tout sur mon art, une biographie enthousiaste chez Gallimard, Témoins de l'art - Zibeline

L’histoire de l’art s’est très souvent écrite en monographies biographiques mais plus rarement en autobiographies. ORLAN n’a cessé au fond d’investir le champ de cette quête de soi depuis 1964, avec son œuvre intitulée ORLAN accouche d’elle m’aime, qu’elle considère d’ailleurs comme une date centrale dans son parcours artistique. Elle écrit, dans son livre dont le sous-titre programmatique, Strip-tease, tout sur ma vie, tout sur mon art, révèle sa trajectoire, cette autobiographie enthousiaste. Passer à la rédaction de sa vie est une autre manière de tracer, depuis sa naissance en 1947, à Saint-Etienne, le sens de ses recherches formelles et conceptuelles : les performances textuelles du tout début aux œuvres de l’art charnel, puisqu’au fond la vie et le corps sont comme un(e)acmé vital(e). Pour elle, la vie est « un phénomène esthétique récupérable ». Son travail a certainement quelque chose à voir avec l’autoportrait si important dans l’Histoire occidentale, mais elle le déplace sur le corps, le visage de son auteur : la chirurgie esthétique qui modifie (les célèbres bosses temporales) sont tout à la fois détournement d’une pratique contemporaine et sociale et modelage, sculpture de chair. ORLAN va jusqu’à une limite, celle de l’outre-portrait. Les self-hybridations, à partir de la fin des années 90 réalisent une nouvelle variation du moi corporel (le moi fondamental), en figures civilisationnelles ou artistiques. Il s’agit de figurer, de défigurer et de refigurer et par là même concevoir une nouvelle iconographie qui peut passer par des media divers : montages, photographies, logiciels… L’art d’ORLAN tient du baroque religieux, du grotesque assumé et de la parodie.

Son texte de manière chronologique montre les échos entre le vécu et l’œuvre en dévoilant toutes les dimensions de son entreprise : les amours, le monde des galeries, les rencontres fructueuses, les complicités esthétiques, les projets à venir après les confinements. Le livre est à la fois récit de vie d’artiste et recueil d’œuvres marquantes qui ne sont pas simples illustrations en lien direct avec la page mais petit fascicule coloré au centre du volume, comme si le lecteur ou la lectrice pouvait choisir son propre cheminement : aller de l’avant ou revenir, sur ses pas, reconnaître.

MARIE DU CREST
Juillet 2021

ORLAN strip-tease. Tout sur ma vie, tout sur mon art
Gallimard, Témoins de l’art, 29 €