Vu par Zibeline

Retour sur …De là-bas, performance faite d'argile et de danse de Romain Bertet

Originelle argile

• 23 février 2018, 30 mars 2018, 5 avril 2018 •
Retour sur …De là-bas, performance faite d'argile et de danse de Romain Bertet - Zibeline

Métaphysique de l’argile ou le mythe de la caverne revisité : l’étonnante performance du jeune chorégraphe Romain Bertet, …De là-bas, captive par son énigmatique relation à la terre. Un large cube ouvert, grotte des commencements, noyée de pénombres dans lesquelles un corps émerge. Seul en scène, le danseur-acteur-plasticien arpente ce territoire clos, l’éprouve, y trouve sa mesure, dans un clair-obscur entrecoupé de fondus au noir. Son personnage devient l’aune de cet antre dont il s’échappe parfois, plongeant dans la matière souple et malléable de l’argile, pour revenir inlassablement.

L’alchimie opère, des masques de terre émergent, doubles du protagoniste, sans doute, ou peuple magique, émanation du lieu ? Entre la terre qui se modèle et la rigidité des représentations, Romain Bertet malaxe, bat, arrache aux cloisons argileuses, au sol, des fragments, boules rondes d’argile qui roulent, s’évadent, se forment. La matière prend une dimension mythologique, les gestes une valeur incantatoire, dans le travail ardu auquel le corps s’attelle, jusqu’à l’épuisement, jusqu’à se fondre dans la couche argileuse…

Les lumières (Gilbert Guillaumond) façonnent l’espace, le révèlent, l’occultent, pans de mémoire arrachés au silence, qui entre en résonance avec les sons orchestrés par Marc Baron. Poésie au sens premier de la création dans ce décor (Barbu Bejan) composé de 700 kilos d’argile. On entre ici dans une esthétique de la lenteur, du recueillement. L’art y retrouve sa dimension sacrée, sensuelle et bouleversante. L’œuvre en devient inclassable, expérience intime et troublante en ce qu’elle nous renvoie aux mystères d’une conscience en train de se forger.

MARYVONNE COLOMBANI
Novembre 2017

…De là-bas a été joué les 19 et 20 octobre à la salle du Bois de l’Aune, Aix, et le 17 octobre aux Salins, Martigues.

Prochaines dates, dans le cadre de la programmation du Réseau Traverses : le 23 février au Merlan, Marseille, le 30 mars à Théâtre Durance, Château-Arnoux et le 5 avril à Théâtres en Dracénie, Draguignan

Photo : © Pascale Beroujon


Théâtre des Salins
19 Quai Paul Doumer
13692 Martigues
04 42 49 02 01
www.les-salins.net


Théâtre du Bois de l’Aune
1 Place Victor Schoelcher
13090 Aix-en-Provence
04 88 71 74 80
boisdelaune.fr


Théâtre Durance
Avenue des Lauzières
04160 Château-Arnoux-Saint-Auban
04 92 64 27 34
http://www.theatredurance.fr/


Théâtre le Merlan
Scène Nationale
Avenue Raimu
13014 Marseille
04 91 11 19 30
http://www.merlan.org/


Théâtres en Dracénie
Boulevard Georges Clémenceau
83300 Draguignan
04 94 50 59 59
www.theatresendracenie.com