Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub

Portrait du clown Gilles Defacque par L’Interlude T/O

On aura pas le temps de tout dire

• 6 juillet 2018⇒26 juillet 2018 •
Portrait du clown Gilles Defacque par L’Interlude T/O   - Zibeline

« Je ne suis pas à ma place, un clown n’est jamais à sa place ». Pour inaugurer sa série de trois portraits d’acteurs, L’Interlude T/O a choisi de mettre en lumière le parcours de Gilles Defacque. Le directeur du Prato, compagnie et théâtre lillois dédié au burlesque, y incarne à la fois le candide Auguste et l’autocritique Monsieur Loyal. Sur la partition de « Théâtre Oratorio », musique et bruitages joués live répondent au jeu du comédien. De ritournelles – « on t’a pas vu à la télé » – en litanies sur la vie de bohème, en passant par une revue clownesque sur le sort des mineurs, le spectateur recompose par bribes cette biographie, tirée des Journaux de l’auteur. L’émotion pointe, quand Gilles, élégante moustache grise et cou auréolé d’une fraise, se confronte à un micro trop haut pour lui. Une sourde mélancolie berce le tout, dans ce quotidien baigné par la Baie de Somme et la « mer en pleurs ».

JULIE BORDENAVE
Juillet 2018

Photo : On aura pas le temps de tout dire © Frédéric Iovino

On aura pas le temps de tout dire
jusqu’au 26 juillet
La Manufacture, Avignon