Vu par Zibeline

Une vie d'immigré letton, caméra à l'épaule

Oleg

• 30 octobre 2019 •
Une vie d'immigré letton, caméra à l'épaule - Zibeline

Bien que garçon boucher de formation, le jeune Oleg semble doux comme un agneau. Les épreuves qu’il traverse menacent de le transformer, selon ses propres mots, en agneau sacrificiel. Tout à fait conscient du sort cruel que chaque tournant de sa vie lui réserve, ce très beau personnage, porté par la performance admirable de Valentin Novopolskij, est pourtant bien décidé à y résister du mieux qu’il peut. Letton depuis plus de deux générations mais russophone, Oleg fait partie des quelques 300 000 habitants de Lettonie – soit près de 13% de sa population – privés de nationalité après la chute de l’URSS. Apatride, désargenté, Oleg élit domicile en Belgique où il décide de travailler dans l’attente de l’obtention d’un visa. Il y tombe entre les mains d’Andrzej, criminel polonais erratique, qui le pousse à perdre son emploi à la suite d’un malentendu et le contraint à la clandestinité. Coutumier des affres de l’expatriation forcée et bien décidé à en tirer profit, Andrzej étend alors son emprise sur Oleg pour mieux le transformer en esclave corvéable. Le réalisateur Juris Kursietis signe ici l’adaptation à l’écran d’un témoignage particulièrement représentatif des situations rencontrées par des migrants lettons. Il filme cette histoire la caméra à l’épaule, dans des tons d’une froideur suffocante, comme la tragédie naturaliste qu’elle est. En prenant soin de toujours épouser le regard de son personnage principal, il ne réserve que peu de moments de répit au spectateur. Pour ce faire, il s’approprie les ressors anxiogènes des films de banditisme qu’il enrichit de l’effroi propre au sentiment de clandestinité. Plus intéressant lorsqu’il pose un regard documentaire sur cette vie d’immigré que lorsqu’il y insuffle cette tension familière propre au thriller, le réalisateur signe un film malgré tout redoutablement efficace.

SUZANNE CANESSA
Novembre 2019

Oleg, de Juris Kursietis est sorti le 30 octobre (1h48)

Photo : image du film © Arizona distribution