« Sidérations », nouveau et bouleversant roman de Richard Powers, paru chez Actes Sud

Odyssées sidéralesLu par Zibeline

« Sidérations », nouveau et bouleversant roman de Richard Powers, paru chez Actes Sud - Zibeline

« Elles ont beaucoup en commun, l’astronomie et l’enfance. Toutes deux sont des odyssées à travers des immensités. Toutes deux en quête de faits hors de portée. Toutes deux théorisent sauvagement et laissent les possibles se multiplier sans limites.[…] Toutes deux repartent sans cesse de zéro. » Theo Byrne, le narrateur de Sidérations, le nouveau et bouleversant roman de Richard Powers, est bien placé pour le dire. Astrobiologiste spécialisé dans la recherche d’exoplanètes et de signes de vie extra-terrestre, Theo est aussi le père d’un garçon de neuf ans, Robin. Depuis la mort accidentelle d’Alyssa, sa femme chérie, sans « son infinie mansuétude et sa volonté de bulldozer », il élève seul leur fils. Pas facile car Robin souffre de troubles du comportement et se fait souvent exclure de l’école.

Sidérations est donc d’abord la très belle histoire du combat d’un père pour soulager son fils, l’aider à vivre mieux. Sans entrer dans la course toxique aux traitements psychotropes. En l’encourageant plutôt dans ses dons (le dessin particulièrement), en l’emmenant camper dans la nature ou voyager sur des planètes lointaines. En acceptant aussi qu’il participe à un protocole expérimental de neuro-feedback qui lui permettra de gagner en empathie et d’endiguer ses accès de rage. Hélas, donne-t-on du temps, et surtout des moyens, aux recherches innovantes mais hasardeuses ? Au-delà de la très poétique fiction intime, de l’émouvante histoire d’une famille amputée de sa base (le texte vibre des souvenirs d’Aly), Powers fait le procès d’une Amérique au bord du chaos, irrespectueuse des espèces menacées, de la nature, de l’humain dans sa singularité. Une Amérique qui twitte et qui like à tour de bras, ne sachant plus ni dialoguer, ni aimer. Fidèle à ses convictions écologistes, déjà brillamment romancées dans L’Arbre Monde, Powers poursuit vaillamment son plaidoyer pour le respect de toute vie sur Terre (et ailleurs). Sans illusions… mais sans désemparer. Bravo !

FRED ROBERT
Octobre 2021

Sidérations
Richard Powers
T
raduit de l’américain par Serge Chauvin
Éditions Actes Sud, 23 €