Pas exactement l'amour d'Arnaud Cathrin, une carte du Tendre contemporaine

Nouvelle carte du TendreLu par Zibeline

• 23 septembre 2015⇒27 septembre 2015 •
Pas exactement l'amour d'Arnaud Cathrin, une carte du Tendre contemporaine - Zibeline

Dix récits évoquent des histoires qu’on est bien obligé d’appeler «d’amour», faute de mieux. Arnaud Cathrine semble s’amuser à les construire comme il tresserait des rubans en mélangeant les couleurs, comme il dessinerait un paysage en variant les plans et les points de vue. Une carte du Tendre contemporaine. De facture très différente pour chaque récit : première ou troisième personne, textes très dialogués, presque des scénarios, prose poétique… et une écriture à la fois nonchalante et raffinée qui n’hésite pas à utiliser des mots crus et directs.

Les couples se construisent ou se séparent, s’ennuient ou s’embrasent. Certains se retrouvent seuls après la rupture, sont en passe d’en crever ou de se reconstruire. Dans J’attendrai des voisins s’observent par la fenêtre et essaient d’interpréter les gestes de l’autre, d’imaginer son vécu. Solitudes en miroir. Dans Une erreur de jeunesse, le narrateur retrouve son ami d’enfance pour être témoin de son mariage. Leur amour d’adolescent, leurs étreintes ressurgissent pour lui alors que son ami les nie. Une autre nouvelle évoque le projet de mariage entre deux homosexuelles expliqué à la mère de l’une d’elle. Prétexte à un portrait plein d’humour d’une bourgeoise de 75 ans qui s’insurge contre les idées frontistes de certaines de ses relations et commence la liste des invités au mariage. Dans la nouvelle qui donne son titre au recueil, l’auteur décrit une relation amoureuse qui part très fort, puis se consume pour renaître, apaisée. Est-ce cela l’amour ? Ce qui naît après la passion ? C’est en fait la question que se pose et nous pose l’auteur en mettant une phrase de Duras en exergue.

CHRIS BOURGUE
Septembre 2015

Pas exactement l’amour
Arnaud Cathrine
Verticales, 17,90 €

Ecouter l’interview d’Arnaud Cathrine sur WRZ ici

Prix de la nouvelle de l’Académie Française 2015
Arnaud Cathrine sera à Manosque pour les Correspondances (du 23 au 27 septembre)