Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Retour sur Entre eux deux, l'adolescence entre folie et prison, joué lors du Festival Off d’Avignon

Nouvel aiguillage

Retour sur Entre eux deux, l'adolescence entre folie et prison, joué lors du Festival Off d’Avignon - Zibeline

Deux adolescents, Elle et Lui, se rencontrent dans la chambre d’un centre d’accueil pour attendre leur transfert dans un établissement pénitentiaire pour l’une, un hôpital psychiatrique pour l’autre. La nuit est tombée, il ne reste que cette chambre. Lui est par terre, le visage enfoui dans une capuche, il semble souffrir et se tord les mains et les bras. Elle surgit soudain avec fracas. Et avec elle un flot de paroles ininterrompu. Elle l’aperçoit dans la lumière de sa torche électrique. Commence alors un soliloque dans lequel elle l’apostrophe, le harcèle, le provoque. Au début il se recroqueville mais une expression de la fille le surprend et il lui en demande l’explication. Premier pas. Tels des animaux sauvages et mal-aimés, ils vont s’apprivoiser.

Il parle un peu, elle commence à écouter. C’est une nuit d’apprentissage mutuel. Peut-être se sauvent-ils l’un l’autre d’un chemin de douleur et de non-retour. Le texte de Catherine Verlaguet a obtenu le Prix Godot du Festival des Nuits de l’Enclave de Valréas en 2015 et Adeline Arias a souhaité le mettre en scène avec Élise Hobbé et Mathieu Béguier qui jouent leurs personnages avec grande conviction. L’émotion est forte devant ces ados qui ressemblent tellement à ceux que l’on peut croiser, ces fractures irréparables de l’âme, cette violence à fleur de peau. Dans cet espace clos se joue une nouvelle naissance au monde avec la découverte de la confiance, de la main tendue.

CHRIS BOURGUE
Juillet 2017

Entre eux deux de Catherine Verlaguet (Cie À Présent) se joue jusqu’au 28 juillet dans le cadre du Festival Off d’Avignon à Artéphile

Photo : © Aurélien Serres