David Neerman signe avec Noir Lac un opus composite et envoûtant

Noir LacVu par Zibeline

David Neerman signe avec Noir Lac un opus composite et envoûtant - Zibeline

Compositeur, instrumentiste et arrangeur touche-à-tout, David Neerman ne recule décidément pas devant la prise de risque. La plus impressionnante demeure ici le choix de ses musiciens – et plus précisément de ses musiciennes L’Ensemble vocal Sequenza 9.3, sous la direction de Catherine Simonpietri, se joint ici au timbre doux et généreux de Krystle Warren, pour un mélange particulièrement réussi entre voix lyriques et jazz, entre un chœur aux accents contemporains et le groove de la mélodie sans qu’une partition ne se joue jamais au détriment de l’autre. Le dispositif instrumental se réduit au vibraphone de David Neerman et aux balafon et marimba de Lansiné Kouyaté. Le résultat convoque cependant moins une esthétique estampillée musiques du monde qu’une ambiance unique. Qui évoque aussi bien une pop éthérée, voire une folk contemplative que, dans sa capacité à faire résonner ses harmonies hors de leur circonscription rythmique, le style tintinnabuli cher à Arvo Pärt. C’est à l’Abbaye cistercienne de Noirlac que s’est scellée, en 2013, cette collaboration si singulière, et qui n’a cessé de se décliner en concerts depuis, durant lesquels a eu lieu l’enregistrement. Où l’on retrouve des créations originales mais aussi quelques arrangements de pépites rock – Pink Floyd et Led Zeppelin.

 

SUZANNE CANESSA
Novembre 2020
Noir Lac David Neerman
Klarthe, 15 €