Spectacle partenaireVu par Zibeline

Le «Noël d'Orient» du CD13 : un instant de grâce, serein et radieux !

Noël en concorde…

• 19 décembre 2015 •
Le «Noël d'Orient» du CD13 : un instant de grâce, serein et radieux ! - Zibeline

Ils sont «gratuits», les Concerts de Noël proposés par le Conseil Départemental dans les églises des Bouches-du-Rhône… et font «recette» ! Imaginez qu’on a fait la queue dès midi, le 19 décembre, à la porte des Réformés (qui est loin d’être l’église la plus petite de Marseille!) pour un concert prévu à… 15h ! Hélas, beaucoup sont restés sur le parvis… et c’est comme ça partout !

Les chanteuses Françoise Atlan et Lucille Pessey, accompagnées par de jeunes mandolinistes issus de la classe de Vincent Beer-Demander au CNRR de Marseille, solistes de l’Académie de Mandoline de Marseille (Jean el Arafi-Recours, Nina Grimaud, Carmen Confalonieri, Bérangère Vallier), de prestigieux musiciens rompus aux traditions musicales du bassin méditerranéen, affichaient un beau «Noël d’Orient». Les voix, sereines et radieuses se sont élevées dans l’enceinte pleine à craquer, chantant la tradition maronite et syriaque du Liban, un Kyrie en arabe, des pièces en araméen (la langue de Jésus, à l’origine de l’hébreu et l’arabe), une partition napolitaine évoquant la Nativité, un conte séfarade, une sérénade ou une tarentelle pour mandolines, luth ou guitare (Jean-Michel Robert), un opus pour le qanun (Nidhal Jaoua)… tout un chapelet d’antiques musiques rehaussé de percussions (Mathias Autexier), auquel se sont agrégées sept pièces en création, commandées au compositeur Alexandros Markeas, et inspirées, arrangées à partir des répertoires d’Asie mineure, byzantin, de Thrace, Chypre…

IMG_8232Et c’est un monde de paix qui a résonné, chantant l’harmonie entre les civilisations, les traditions et religions, issu de la bouche vermeille de deux brillantes artistes de notre région (elles ont donné, avec leurs compères de tournée, une dizaine de concerts en trois semaines dans tout le département !). L’auditoire est sorti ravi. Et l’on n’imagine guère meilleur hymne à la (ré)conciliation, la concorde entre les peuples, au sortir d’une période troublée, balayée cet après-midi-là par un instant de grâce… et une fête universelle !

Production : Marseille Concerts & Prodig’art

JACQUES FRESCHEL
Décembre 2015

Photos : Noël d’Orient © J.F