Vu par Zibeline

Ne m’oublie pas de Philippe Genty au Toursky

Myosotis

Ne m’oublie pas de Philippe Genty au Toursky - Zibeline

«Forget me not» (Ne m’oublie pas !), ce sont les derniers mots que ce chevalier anglais adressa à sa bien-aimée, envoyant sur le rivage la fleur pour laquelle galamment il se noyait. C’est ainsi que naquit le myosotis. Philippe Genty donne cet appel en titre de son dernier spectacle. L’étrangeté se déploie dès la première image : un personnage entre sur scène, en robe longue, entame un chant lyrique… se retourne enfin vers les spectateurs, il s’agit d’une chimpanzé de taille humaine qui nous regarde. De son chant naissent des figures qui peu à peu s’animent. Chacune porte avec elle son double, marionnette de même taille, au visage identique. La danse les unit, laisse naître le trouble : qui est vivant dans cet étrange ballet ? Les corps souples se plient, s’élancent, se mêlent, se séparent, s’emportent, s’alanguissent, virevoltent, hésitent. Puis une large toile, comme un sac immense laisse émerger nos personnages, se met à tournoyer avec lenteur, remodelant l’espace, valse mélancolique et langoureux vertige. La magie se poursuit en un conte d’hiver où l’imagerie naïve se teinte d’humour. La troupe danse, patine, chante avec un enthousiasme et une fraîcheur délicieuse. La force du spectacle selon Philippe Genty et Mary Underwood tient au fait qu’il s’agit de la transcription dansée de leurs rêves. À cela s’ajoutent des souvenirs, et la réussite du travail avec la jeune troupe norvégienne qui interprète au millimètre cette belle partition visuelle.

Autre manière de replonger dans l’univers onirique et sensible de Philippe Genty, un ouvrage paraîtra en mai 2013 chez Actes Sud, évoquant les conditions et les inspirations diverses de ses œuvres.

MARYVONNE COLOMBANI
Février 2013

Ne m’oublie pas a été joué les 1er et 2 février au Théâtre Toursky, Marseille


Théâtre Toursky
16 Promenade Léo Ferré
13003 Marseille
04 91 02 58 35
http://www.toursky.fr/