Jean-Marie Machado: la note bleue au coeur de Musicatreize

Musiques sœursVu par Zibeline

Jean-Marie Machado: la note bleue au coeur de Musicatreize - Zibeline

« Il n’est pas de boîtes dans lesquelles on puisse enfermer, catégoriser les différentes formes musicales, j’ai toujours milité pour que les musiques restent sœurs » s’exclame le pianiste Jean-Marie Machado, invité pour son concert Orient magique dans l’écrin de la salle Musicatreize. Expérience neuve pour ce lieu dédié à la musique contemporaine que de recevoir un musicien que de multiples héritages inspirent, de son Maroc natal au jazz en passant par le blues et le fado. Les musiques se tissent, se nourrissent de littérature, conjuguent la mer et la lumière avec une subtile aisance. Un parfum de Debussy, liquides arpèges, pour les eaux méditerranéennes des origines, où le jazz virtuose dessine le mouvement ourlé des vagues tandis qu’ostinato les profondeurs affirment leur permanence. Cette base se retrouve avec La muraille, solidement ancrée face au vent jazzique des pièces consacrées à la Bretagne battue par les vents ; Izella où se décline une subtile enharmonie (peu importe « si au piano un do et un si # ont le même son, mais savoir, en les jouant, que ces notes semblables ne sont pas les mêmes, a quelque chose du secret initiatique »). À ces déferlantes emportées répond l’Orient magique, et un piano aux cordes pincées, heurtées, jouées à l’instar de celles d’un kanoun lumineux. Le fado et le blues se rencontrent, même nostalgie, diffuse tristesse, spleen existentiel, Sœurs de sang (Irmãs de sangue), avec les deux grandes chanteuses que furent Amalia Rodrigues et Billie Holiday. Ancien et nouveau continent se croisent, dans la pureté de leurs mélodies, et les voltes pianistiques qui les accompagnent, frémissements d’âmes au cœur de la Solitude (Solidaõ), avant de découvrir un fado joyeux qui nous emporte dans un vertige échevelé où les accessoires, percussions, grelot de canne à pêche (oui !) se déversent dans les entrailles du piano « arrangé ». Au public conquis deux bis sont généreusement accordés, Blue spice et Solidaõ… La note bleue fait son entrée avec maestria chez Musicatreize !

MARYVONNE COLOMBANI
Mai 2017

Le concert a été donné le 14 avril dans la Salle Musicatreize, à Marseille

Photographie Jean-Marie Machado © Jeff Humbert

Salle Musicatreize
53 Rue Grignan
13006 Marseille
04 91 00 91 31
musicatreize.org