Quatuor à Corps pour Mozart, créé au Pavillon Noir

Mozart en couleursVu par Zibeline

Quatuor à Corps pour Mozart, créé au Pavillon Noir - Zibeline

Remarquée lors de sa belle carrière d’interprète, la jeune chorégraphe Émilie Lalande s’attache depuis 2015 à la création en direction du jeune public. Elle nous a déjà séduits avec son génial Pierre et le loup ou la poétique Histoire d’un roi (inspiré du Roi et l’Oiseau de Prévert). Quittant la narration des contes, elle donne à voir et à comprendre la musique à travers gestes et couleurs en une œuvre courte (45 minutes), mais emportée dans un rythme alerte qui se plaît aux découvertes et se grise de notes et d’espièglerie. Quatuor à Corps pour Mozart est tout imprégné de la jeunesse turbulente du jeune musicien du film de Milos Forman avec son rire, sa capacité à rendre évidents des concepts difficiles et de s’en moquer. Quatre danseurs complices (Marius Delcourt, Jean-Charles Jousni, Émilie Lalande, Anaïs Pensé) sous la houlette d’une comédienne chanteuse, Alizée Lalande, vêtue d’une invraisemblable robe de fée composée de partitions, évoluent sur un plateau traversé par une longue portée musicale. Chacun représente une famille d’instruments, assortie d’une couleur primaire particulière. Les mouvements de danse s’accordent à ceux des signes musicaux et les gestes des instrumentistes reprennent avec subtilité pizzicati, glissandos, projections vives (lorsqu’il s’agit de la voix d’opéra), le tout animé de respirations, d’élans, de vibrations. L’écriture chorégraphique noue d’étranges liens avec l’écriture musicale, et s’immisce avec virtuosité au cœur de l’art pictural, s’inspirant des mots de Kandinsky (notés sur la feuille de salle), « les couleurs sont les touches d’un clavier, les yeux sont les marteaux et l’âme est le piano lui-même, aux cordes nombreuses qui entrent en vibration ». Lorsque les instruments se mêlent, se créent de nouvelles couleurs. Le jeune public (dont la majorité a suivi les ateliers de danse préparatoires au spectacle), porté par un enthousiasme fébrile, est convié à associer les couleurs. La représentation devient fête joyeuse et participative… la palette de Mozart y prend un délicieux air de jouvence.

MARYVONNE COLOMBANI
Décembre 2019

Quatuor à Corps pour Mozart a été créé les 20 & 21 décembre au Pavillon Noir, Aix-en-Provence

Photographie : Quatuor à corps pour Mozart © Jean-Claude Carbonne

Pavillon Noir / Ballet Preljocaj
530 avenue Mozart
13627 Aix-en-Provence
08 11 02 01 11
http://www.preljocaj.org/