Les Sirènes reprennent sur le Parvis de l'Opéra de Marseille !

Mourir dans le rougeVu par Zibeline

Les Sirènes reprennent sur le Parvis de l'Opéra de Marseille ! - Zibeline

Les Sirènes reprennent ! Lieux publics vous convie à rejoindre le parvis de l’Opéra de Marseille tous les premiers mercredis du mois pour ce rendez-vous traditionnel et attendu. C’est la Cie Kumulus qui a inauguré la nouvelle saison avec un extrait adapté de son spectacle Les Pendus, qui avait été commandé à Nadège Prugnard en 2009. Artiste engagé, le metteur en scène Barthélémy Bompard, préoccupé par la dureté et la violence de notre monde, a entraîné avec lui quelques artistes fidèles. Dans le spectacle intégral se trouvaient quatre pendus. Pour la Sirène une seule comédienne, Céline Damiron, femme seule, de braise et de glace qui monte à l’échafaud accompagnée de la plainte au saxophone de Thérèse Bosc. Flamboyante dans sa robe rouge sang, rouge colère, rouge passion. Fière, provocante. Actrice, elle en appelle à toutes ses sœurs de misère et de désespoir, Mélisande, Phèdre, Hermione : «Où suis-je ? Qu’ai-je fait ?…». Mais le bourreau actionne la corde qu’elle a autour du cou. Elle enrage, elle n’a pas eu le temps de finir ce qu’elle avait à dire. Elle évoque alors les sévices que subissent les femmes dans le monde et clame son refus de mourir. Nadège Prugnard livre à travers sa voix un texte percutant, coup de couteau, qui remet à leur place le cri et la mort. Une note d’humour est amenée par le bourreau (Barthélémy Bompard) qui vient proposer des chocolats glacés, des souvenirs de la maison des morts, ou un manuel du «savoir-mourir». On le comprend : Nadège Prugnard ne fait pas dans le registre de la dentelle, ni du manuel du savoir-vivre.

CHRIS BOURGUE
Octobre 2015

Les Pendus s’est joué le 7 octobre

Prochaine Sirène : Citizen K par la Cie L’individu mercredi 4 novembre à midi net.

Photo : Pendues, Cie Kumulus © Adrien Bargin