Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Mostrarium, pour voir les sons et entendre les formes et les couleurs

Mostrarium : à vue et à l’ouïe !

Mostrarium, pour voir les sons et entendre les formes et les couleurs - Zibeline

Coté jardin, le musicien Nicolo Terrasi joue à l’aide d’un intrumentarium minimaliste, appeaux, objets divers ou guitare électrique dont les sons sont traités en direct grâce à un programme informatique approprié. Il fabrique un décor sonore.

Coté cour, la plasticienne Loïse Bulot établit un univers visuel qui se projette au centre du plateau sur un grand écran visible d’un public composé d’enfants et d’adultes. Les images, figures au pinceau qu’elle produit en direct, sur sa planche à dessins, ou sur de vastes panneaux transparents (tel Picasso peignant sur ses pans de verre) qui établissent des profondeurs de champ devant l’écran, fascinent petits et grands.

Ces deux artistes, sous le regard extérieur d’Isabelle Hervouët, créent des mondes oniriques, une réalité transformée, fantasmée, mêlant étroitement les pratiques visuelles et sonores, peuplant la scène de créatures monstrueuses et de sons inouïs. C’est Mostrarium ! Quatre tableaux mouvants se succèdent pour un format temporel adapté aux plus jeunes : une nature vibrante ou se nichent des oiseaux exotiques, un monde aqueux, bleu s’obscurcissant à l’encre noire auquel on superpose algues et poissons bigarrés. À la proposition visuelle, en parallèle, répond la création sonore, comme dans cette ville un peu angoissante où des figurines, manipulées avec virtuosité, simulent un dialogue énigmatique entre des personnages humains ou animalesques, le tout enrobé de sonorités urbaines. Un théâtre d’ombre conclut le spectacle : de grands oiseaux inquiétants, manœuvrés en coulisses, apparaissent et disparaissent dans un ciel azuréen.

Un étrange voyage qui a visiblement stimulé l’imaginaire des bambins pour une production du GMEM – CNCM Marseille (commande musicale (2015), coproduite par le Théâtre Massalia et les ABD Gaston Defferre, avec le PIC (Pôle Instrumental Contemporain) dans le cadre du festival Grande Musique pour Petites Oreilles !

JACQUES FRESCHEL
Février 2017

Mostrarium à été représenté le 28 janvier au Théâtre Massalia, Marseille

Photographie : Mostrarium © Pierre Gondard


Théâtre Massalia
41 Rue Jobin
13003 Marseille
04 95 04 95 70
http://www.theatremassalia.com/