Mosè interprété par Maarten Engeltjes à l'église Saint-Michel de Marseille

Mosè : le cadeau de Concerto Soave !

• 13 novembre 2014 •
Mosè interprété par Maarten Engeltjes à l'église Saint-Michel de Marseille - Zibeline

Jean-Marc Aymes, directeur artistique de Concerto Soave, est fier de présenter une œuvre majeure, peu jouée, prolongement pertinent de la programmation à l’opéra de Marseille (Moïse et Pharaon). Mosè, Legato di Dio e liberatore del popolo ebreo, (Moïse, envoyé de Dieu et libérateur du peuple juif), magnifique Oratorio en 2 parties, composé pour la Cour de Modène en 1686, par Giovanni Paolo Colonna, très tôt imprégné de la musique théâtrale de Monteverdi, Cavalli et religieuse de Carissimi. Un ensemble de cordes frottées de grande qualité disposé des 2 côtés de l’autel et un clavecin. Aymes dirige depuis l’orgue positif avec sa science et son sens de l’espace. Cinq personnages masculins et un quintette vocal disposé des 2 côtés de l’orgue : Moïse, missionné par Dieu pour libérer le peuple hébreux, tenu en esclave en Egypte, et son frère Aaron, feront tout pour obtenir la libération de leur peuple. Mais Pharaon ne pliera qu’à la Dixième Plaie d’Egypte (Exode, chapitre 7-12). Maarten Engeltjes, haute-contre (un castrat à l’époque) est Moïse, voix solide, inflexible. Raphaële Kennedy, soprano, est Aaron, le frère, sublime dans ses doutes puis son engagement : aigus planants magnifiques, souffle et vocalises superbement maîtrisés. Etienne Bazola, chef du peuple hébreu, étonne par sa longueur de voix et son aisance technique. Léonie Renaud, soprano, conseiller de Pharaon, apporte sa fougue aérienne. Nicolas Courjal est Pharaon, impressionnant ! Timbre d’une rare beauté, tessiture homogène, malgré des intervalles terribles : son air de colère («Non cederò…»), un sommet de ligne, de style, de projection. Œuvre d’une grande variété dans le traitement des récitatifs, des airs, des ensembles. Le Quintette final bissé par un public ravi de découvrir un tel chef d’œuvre. Église pleine, entrée libre. Marseille toujours tournée vers la création et l’ouverture, mais avide de fouiller la mémoire pour tisser ce lien essentiel avec le passé.

YVES BERGÉ
Novembre 2014

Mosè a été donné le 13 novembre à l’église Saint-Michel, Marseille

Photo : Maarten-Engeltjes-c-Marco-Borggreve

Eglise Saint-Michel
1 Place de l’Archange
13005 Marseille
04 91 42 34 45