Morceaux d’outre-tombe

 - Zibeline

Créateur du label Léda Atomica Musique qui organise le festival les Inovendables, Phil Spectrum a l’esprit de famille. Avec Transylvania, le compositeur marseillais revient à ses origines punk rock, dans une ambiance «sarcastanique». Avec La chose, la smala Spectrum prend les traits de la famille Adams pour nous faire déambuler dans leur maison hantée. Beaucoup d’autodérision dans cet album conceptuel qui offre également deux reprises en total décalage avec l’univers spectral du quatuor : Requiem pour un con de l’inclassable Gainsbourg et These boots are made for walkin’ de l’icône du cool Nancy Sinatra. En chef d’orchestre croque-morts, Phil laisse une place de choix à sa descendance : Tom à la guitare, Lou aux clavier et chants, Val à la basse. Voix enfantines, rires démoniaques, riffs à la sauce orientale, synthés naïfs, Transylvania évoque aussi parfois la noirceur planante d’un Bashung. Les histoires de personnages féminins tels que Lili, Cécile Bon ou Simone côtoient celles de Nosfératu ou d’un drôle de Testament.

THOMAS DALICANTE

Avril 2012

 

Transylvania

The Spectrum Family

Album disponible sur commande, 15 €