Vu par Zibeline

Les Malfoutus, sous le regard tendre de Maréva Carassou

Moches et pourtant…

Les Malfoutus, sous le regard tendre de Maréva Carassou - Zibeline

Soit, ils ne sont pas très beaux, pas très dans la norme, pas très efficaces, ni intelligents, ni, ni, ni… Le Raté, le Troué, le Mou, la Renversée, la Pliée, les personnages créés par Béatrice Alemagna (album jeunesse, Les Cinq Malfoutus, édition Hélium, 2014) n’ont pas grand-chose en commun avec les héros traditionnels, d’ailleurs le mot « héros » les ferait sans doute bien rire. Maréva Carassou les mène sur la plage, composés de fragments rafistolés, trouvés au bord de la mer… Une table couverte de sable suffit au décor qu’éclaire la lampe tournante d’un phare. « Humanité imparfaite », certes, oh combien ! et pourtant, ces anti-héros s’entendent, vivent en harmonie.

Sans doute, ils ne comprennent pas forcément ce que les uns et les autres disent, chacun enfermé dans sa logique propre, mais ce n’est pas le plus important, ils sont ensemble, s’acceptent, dans leurs imperfections ; le caractère unique de chacun ne les repousse pas ; ils savent qu’ils sont « malfoutus », ce n’est pas essentiel et ils semblent tous, de manière différente, avoir trouvé la voie du bonheur, par le rire, la nonchalance… ils s’épanouissent, loin des idéaux de la « Win attitude », mais l’individuel et le collectif ne se contredisent pas, parce qu’ils ne se jugent pas, s’apprécient pour ce qu’ils sont, n’exigent rien des autres.

Maréva Carassou anime ses marionnettes avec tendresse, humour… et si le « Parfait » entrait en lice ? Le « Parfait » sera représenté par un squelette à cravate, prétentieux, méprisant, remarquable exemple du « winner », homme d’affaires pressé… Ce symbole de réussite sociale et matérielle se retrouve, après un accident, sur la plage de nos Malfoutus… Un choc ! Le Parfait restera seul, guindé dans sa « supériorité » et nos « héros » partent sur une île idéale, ensemble, heureux… On se laisse prendre par le conte, le rythme du récit, le détour par Deleuze, la réflexion sur le bonheur, la réalisation de soi, l’image de l’autre, le sens de la vie ensemble, la différence… ferment de tant de richesses et de surprises !

MARYVONNE COLOMBANI
Janvier 2018

Malfoutus par l’Insomniaque Cie, a été donné en sortie de résidence de création les 14 et 15 décembre, au 3bisf dans le cadre du festival Momaix à Aix-en-Provence.

Photographie : MALFOUTUS © X DR


3bisf
Hôpital Montperrin
109 avenue du Petit Barthélémy
13617 Aix en Provence
04 42 16 17 75
http://www.3bisf.com/