La maison des Hollandais, roman d'Ann Patchett paru chez Actes Sud

Migrations impossiblesLu par Zibeline

On pourrait dire que le personnage principal du roman d’Ann Patchett est une très belle maison de Philadelphie. Une maison qui a concentré les aspirations, les désirs, les passions et les détestations. Le narrateur est Danny Conroy, catholique d’origine irlandaise ; sa sœur, Maeve, sept ans de plus que lui, lui a servi de mère après la disparition de celle-ci partie (morte ?) en Inde pour s’occuper des déshérités. La maison, gérée par deux gouvernantes pendant que le père vaque à ses affaires, est surnommée « maison des Hollandais » car ce [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous