Gérard Vantaggioli met en scène le roman d’Agustin Gomez-Arcos à Avignon

Mère courageVu par Zibeline

Gérard Vantaggioli met en scène le roman d’Agustin Gomez-Arcos  à Avignon - Zibeline

En transposant le bouleversant roman d’Agustin Gomez-Arcos pour la scène, Gérard Vantaggioli redonne un visage -et un nom- aux oublié(e)s de l’histoire, à travers l’ultime périple initiatique dans l’Espagne d’après guerre de la veuve Ana Paücha. Décolorée par le deuil, la vieille andalouse traine son ombre et sa pauvreté pour revoir le dernier de ses trois fils morts au combat, emprisonné à vie par le régime. Auprès de l’énergique Stéphanie Lantier, entière et fantasque dans ses dédoublements en compagnons d’infortune, Ana Abril laisse cette mère-courage prendre délicatement chair et voix, survivante dépouillée de ses hommes par la guerre et le franquisme, longeant inlassablement la voie ferrée vers sa propre mort, «les yeux bien ouverts pour connaître le monde». Avec justesse et abnégation, la comédienne espagnole rend doucement son identité à Ana l’inculte, qui rompt 30 ans de silence et de solitude en apprenant à lire, «pour apprendre la haine et commencer à être». Elle est Anita la mendiante qui relève la tête et reprend droit sur son histoire en se forgeant une conscience politique, cette héroïne sans bagage qui retrouve sa dignité en disant «Oui» à la mort dans une adaptation pudique, triste comme la vie sans fard de ses laissé(e)s pour compte, sans scénographie absorbante, centrée sur la beauté de l’écriture de Gomez-Arcos.

DELPHINE MICHELANGELI

Février 2013

Ana Non s’est joué du 17 au 19 janvier au théâtre du Chien qui Fume, Avignon

04 90 25 25 87

www.chienquifume.com