Vu par Zibeline

Retour sur Un paquebot dans les arbres, le nouveau roman de Valentine Goby, à paraitre en août

Mathilde à la barre

Retour sur Un paquebot dans les arbres, le nouveau roman de Valentine Goby, à paraitre en août - Zibeline

Le dernier roman de Valentine Goby plonge dans les années 50 des Trente Glorieuses pour nous en montrer non pas la reconstruction économique et la croissance qu’on a tant louées, mais la face honteuse, celle de la misère et de l’abandon. Comme dans Kinderzimmer, l’auteure part du vécu, saisissant ses personnages dans un contexte historique précis. En 2012, Mathilde Blanc revient sur les ruines du sanatorium d’Aincourt abandonné aux ronces, où son père est mort 50 ans auparavant. Le passé ressurgit violemment ; son père hospitalisé, diminuant inexorablement durant les 10 ans de son calvaire tandis que la mère tombe malade à son tour, que la famille est dispersée sans ressource car elle n’a jamais cotisé à la Sécurité Sociale dont Mathilde apprendra l’existence bien plus tard, sur son premier bulletin de salaire ! Avec des accents dignes des grands romans populaires du XIXe, c’est d’une manière toute personnelle que Valentine Goby montre l’application de Mathilde à déjouer le malheur pour la survie des siens, à acquérir un diplôme. Mais aussi son acharnement à vivre, vaillant petit soldat qui combat pour la vie et l’amour, et à découvrir malgré tout les plaisirs de son âge. Très finement l’auteure établit aussi un parallèle entre la tuberculose qui a rongé le père et l’OAS qui a ruiné l’Algérie. Ainsi à travers le très beau personnage de Mathilde se dessine en filigrane le portrait d’une génération.

CHRIS BOURGUE
Juillet 2016

Un paquebot dans les arbres Valentine Goby
Actes sud, 19,80 €