Marseille, ville palimpseste, racontée par les aquarelles aux éditions Parenthèses

Marseille, symphonie d’une grande villeLu par Zibeline

Marseille, ville palimpseste, racontée par les aquarelles aux éditions Parenthèses - Zibeline

C’est sans doute avec un pincement au cœur que les éditions Parenthèses ont donné le dernier coup de pinceau au superbe ouvrage Marseille Monuments, dont les prémices datent de 1984 ! C’est à ce moment là que l’aquarelliste et architecte du patrimoine Catherine d’Ortoli débute sa vaste collection d’aquarelles de la ville de Marseille. De ce précieux témoignage patrimonial et artistique ressortiront cent-vingt relevés architecturaux aquarellés de façades de monuments marseillais, aussi beaux à admirer qu’à étudier. Ce témoignage inédit regroupant quatre-vingt-neuf édifices s’échelonnant du Paléolithique au années 50 est présenté en cinq grandes sections, chacune correspondant à un arrondissement de la ville ou groupement de quartiers (sites antiques, édifices religieux, industriels, militaires, monuments, immeubles de rapport…). Cette approche d’une ville aux milles strates, qui a tout d’une métropole palimpseste, nous offre un témoignage rare à travers ses magnifiques illustrations assorties des remarquables textes explicatifs proposés par Catherine Dureuil-Bourachau, elle-même urbaniste et docteur en archéologie. La capacité qu’a eu la cité phocéenne à se réinventer en absorbant les traces de son passé, à se reconstruire par couches successives et sédimentation mémorielle n’en fait pas une ville-musée. Comme le soulignait Blaise Cendrars dans les années 20, elle reste « la seule des capitales antiques qui ne nous écrase pas avec les monuments de son passé… ». C’est avec délectation que se parcourent les pages de cet ouvrage singulier, témoin d’une architecture aussi composite qu’exceptionnelle.

FREDERIC ISOLETTA
Mai 2020

Marseille Monuments
Catherine d’Ortoli et Catherine Dureuil-Bourachau
Parenthèses, 36€