Retour sur l'ouvrage Les Marseillais pendant la Seconde Guerre mondiale de Renée Dray-Bensousan

Marseille et la guerreLu par Zibeline

Retour sur l'ouvrage Les Marseillais pendant la Seconde Guerre mondiale de Renée Dray-Bensousan  - Zibeline

Fleurissent les ouvrages sur Marseille en cette année 2013, Capitale de la culture oblige. En fin d’année, on pourrait penser un de plus ! Ce serait dénigrer a priori et à tort le bel ouvrage de Renée Dray-Bensousan qui compose un point d’orgue à l’exposition Les Marseillais dans la guerre 1939-1945, présentée le 10 octobre 2013, dans le cadre de la rencontre Entre exil et  Shoah, et que l’on avait pu voir en janvier 2012 à l’hôtel du département à Marseille. 40 panneaux retraçaient le vécu des Marseillais pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a fallu réunir une foule de documents photographiques de Washington à Coblence en Allemagne, de Jérusalem aux Archives départementales entre autres sources. À l’origine de ce travail considérable, l’association ARES créée en 1999 dont les deux objectifs sont la sensibilisation à l’enseignement de la Shoah et à l’éducation à la citoyenneté, cultivant par là un indispensable devoir de mémoire. Le livre suit un ordre chronologique, réparti en deux grandes sections, En zone «libre» et À l’heure allemande. 35 courts chapitres constituent des points de focalisation particuliers, traitant de la vie quotidienne aux grands projets sur Marseille. Art, sport, culture (l’âge d’or du cinéma à Marseille, par exemple), rafles, aryanisation des métiers, destruction du Panier, textes de lois, coupures de presse… un ensemble documentaire considérable mis en lumière avec une grande clarté, débroussaillant les passages les plus complexes, se mettant à la portée de tous avec talent.

MARYVONNE COLOMBANI

Décembre 2013

Les Marseillais pendant la Seconde Guerre mondiale
Renée Dray-Bensousan
Gaussen, 29,50 €