Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Anguille sous roche, une exposition de Marie Ducaté au Pavillon de Vendôme

Marie au pays des merveilles

• 15 mars 2019⇒3 juin 2019 •
Anguille sous roche, une exposition de Marie Ducaté au Pavillon de Vendôme - Zibeline

Telle la Petite Poucette, Marie Ducaté essaime ses petits cailloux au Pavillon de Vendôme, délibérément dépouillé d’une partie de son mobilier pour que ses œuvres résonnent avec l’écrin baroque de l’hôtel particulier. Et ça fait merveille car le livre de Lewis Carroll infuse dans le cœur de l’artiste ! L’invraisemblance lui va si bien, l’enchantement aussi qui donne un relief particulier à ses faïences en terre rouge et émail blanc peuplées de figures hybrides savamment agencées. L’aventure fantastique sied au Pavillon comme la préciosité des matières qu’elle travaille à pleines mains (Marie Ducaté s’est formée à la sérigraphie sur soie pour ses créations textiles) : plissé Miyake pour Les oiseaux suspendus dans l’escalier monumental, faïence émaillée pour ses services de table à faire pâlir les grandes manufactures, terre vernissée pour sa série Orange rayé, fleurs, Grenouille barque, or et Éléphant arlequin aux effets contrastés mat et brillant, nappe brodée aux illustrations coquines… Seules les pièces de verre ont été réalisées par des verriers en République tchèque d’après ses aquarelles qu’elle expose en regard. « Dans ce lieu tellement féminin, souligne la responsable du lieu Christel Roy, j’aime que les artistes interviennent sur l’architecture et les collections ». Ici l’artiste a travaillé la scénographie avec Pascale Triol pour mieux révéler les espaces et faire entrer la lumière si souvent occultée. L’effet est saisissant, les pièces composent des tableaux d’une grande subtilité chromatique : « C’est comme une partition de notes colorées, renchérit Christel Roy, et le jeu de matières et de transparence est remarquable ». Comme toujours Marie Ducaté nage à contre-courant des modes et des diktats de l’art contemporain, embrassant avec ferveur et jubilation tous les médiums. Aussi à l’aise à la table des arts décoratifs qu’au chevalet pour peindre, dessiner et aquareller, elle déroule un fil narratif plein d’amour et de mystère, elle entrelace la perle et le verre, elle décalque sur calque un écheveau de couleurs avec une gourmandise de « petite fille ». Ses pièces débordent de formes généreuses, de matières sensuelles, de couleurs pastel, d’impressions féeriques ou naturalistes avec toujours ce sens aigu du raffinement. Quel bonheur ! Luminaires, assiettes creuses, vases, consoles, sculptures, ruban noué attendent la main qui caresse ou délie, l’œil qui décrypte l’inscription gravée dans le verre. Plus l’espace muséal est évidé et baigné de lumière naturelle, plus ses œuvres respirent et révèlent leurs motifs, leurs signes secrets… Il y a tant de volupté cachée sous l’apparent voile pudique de l’artiste qui fait danser les homards, sourire les chats, parler les chenilles, sans oublier de sortir le lapin du chapeau. Même la fontaine du parc n’échappe pas à son envie galopante de faire gambader son bestiaire imaginaire !

MARIE GODFRIN-GUIDICELLI
Mars 2019

Anguille sous roche
jusqu’au 3 juin
Pavillon de Vendôme, Aix-en-Provence
04 42 91 88 75 aixenprovence.fr

Photo : Vue d’exposition Marie Ducaté © Nathalie Ammirati


Pavillon Vendôme
13 Rue de la Molle  – 32 rue Célony
13100 Aix-en-Provence
04 42 91 88 75
http://www.mairie-aixenprovence.fr/Pavillon-Vendome