Journal Zibeline - bannière pub Journal Zibeline - bannière pub
Vu par Zibeline

Qu’est-ce qu’une mère ? Question centrale du film Melody de Bernard Bellefroid, vu au festival de Rousset

Mal de mère(s)

• 14 mars 2015 •
Qu’est-ce qu’une mère ? Question centrale du film Melody de Bernard Bellefroid, vu au festival de Rousset  - Zibeline

Une ville, la nuit. Une femme couchée en position fœtale, son sexe à peine dévoilé filé en gros plan ; le prologue de Melody suggère d’emblée la question centrale du film : qu’est-ce qu’une mère ?

Cette femme, c’est peut-être Melody, 28ans, blonde et fine, au visage fragile, (Lucie Debay) qui vient de quitter l’appartement où elle dormait (ou habitait ? on ne le saura pas) et qui part sac à dos à l’épaule, déposer des flyers proposant ses services de coiffeuse à domicile. Son rêve : ouvrir un salon. Elle a trouvé un local à rénover. Problème, elle n’a pas d’argent mais une solution, s’inscrire sur un site de mères porteuses.

Cette femme, c’aurait pu tout aussi bien être Emily, (Rachel Blake) une riche femme d’affaires, la quarantaine mûre, qui semble savoir ce qu’elle veut, en particulier un enfant. Problème, elle ne peut enfanter mais elle a une solution : trouver une femme qui le lui porterait. C’est Melody qu’elle choisit sur photo, émue par sa motivation : «  ouvrir un salon de coiffure et offrir une nouvelle vie à sa fille ». Or Melody pour «se vendre» a menti et n’a jamais eu d’enfant !

C’est cette rencontre que nous raconte le deuxième long métrage de Bernard Bellefroid dont le premier, La Régate, campe un adolescent qui se jette à corps perdu dans l’aviron pour oublier la violence de son père. Melody aborde sans tabou aussi bien la GPA (Gestation Pour Autrui) que la question fondamentale de la maternité. Quelle place pour chacune des mères ? la mère biologique et la mère sociale ? En suivant la relation qui se crée entre Emily et Mélody, tantôt ennemies, tantôt complices, en filmant au plus près les moments de violence, de partages, de tendresse, Bernard Bellefroid, a réalisé un film attachant, refusant de prendre parti pour l’une ou l’autre des femmes que presque une génération sépare, superbement interprétées et délicatement filmées dans toutes leurs nuances par David Williamson. Rachael Blake et Lucie Debay ont d’ailleurs obtenu le Prix d’interprétation au Festival des films du monde de Montréal 2014.

« Je veux juste poser la question » précise le réalisateur. C’est chose faite. On peut peut-être regretter que certains éléments du scenario (qu’on ne vous dévoilera pas) alourdissent un peu le propos…

Melody était un des trois films présentés à la dernière journée festival Nouv.o.monde de Rousset, organisé par l’équipe des Films du Delta,  qui a eu lieu du 9 au 15 mars. Un choix d’autant plus intéressant que la projection a été suivie d’un débat où les questions posées ont été éclairées par l’anthropologue Laurence Hérault.

ANNIE GAVA
Mars 2015

Crédit photo : Mille et Une Films

 

 


Salle Emilien Ventre
Boulevard de la Cairanne
13790 Rousset
04 42 29 00 10
http://www.rousset-fr.com/