Magret Dada, ou comment zoB’ Bouge Tranquille

Magret Dada Vu par Zibeline

Le nom peut rebuter. Les intentions de zoB’ ne sont pourtant en rien lubriques. Si le trio gardois joue la provocation, celle-ci tient plutôt du registre poétique. « Hip hop poétisé et moderne » désigne d’ailleurs son auto-classification. Un hip hop qui, pour ce nouvel album, Magret Dada, fait des incursions dans la chanson électro, avec une bonne dose d’énergie punk, comme toujours chez l’auteur. Et un titre sous forme de code énigmatique. Dada, pour le côté décalé, à n’en pas douter. Pour le magret, on cale. À moins qu’il [...]

Cet article est reservé aux abonnés


Vous n'êtes pas abonné ? Pour lire le contenu premium de Zibeline :

Abonnez-vous



Déjà abonné ? Connectez-vous