Peter Brook, Marie-Hélène Estienne et les dysfonctionnements du cerveau humain

Ma mémoire trop viveVu par Zibeline

Peter Brook, Marie-Hélène Estienne et les dysfonctionnements du cerveau humain - Zibeline

Pour sa dernière création The Valley of Astonishment, Peter Brook reprend, avec Marie-Hélène Estienne, son travail sur les dysfonctionnements du cerveau entamé avec L’Homme qui… Inspirée de la vie du mnémoniste Solomon Shereshevsky, plongeant dans une des sept vallées,de la Conférence des Oiseaux, celle de la stupeur (astonishment) l’œuvre nous montre les mystères de l’hypermnésie. Comment on porte et comment on endure une mémoire incapable de s’effacer. Car ce qui est considéré comme un don extraordinaire se révèle un lourd fardeau. Pour la brillante et touchante Sammy, reconnaître et exploiter ce don se transformera en une souffrance oppressante et étouffante : elle consumera mentalement sa personne, considérée comme un objet de curiosité. Elle est interprétée avec beaucoup d’émotion par Kathryn Hunter, une comédienne emplie de sensibilité et de candeur. A sa parole s’ajoutent des histoires secondaires de personnes ayant le même «don» : l’exploration de Peter Brook va au delà de l’anecdote, pour montrer le phénomène d’acquisition mémorielle, par la synesthésie, l’association des sensations. Dans d’autres sociétés elles n’ont pas de crainte de parler de leurs vastes moyens de mémorisation, sachant qu’on ne les considèrera pas comme «folles» comme on l’aurait fait en d’autres temps. Les metteurs en scène jouent aussi de légèreté, convoquant le public dans la fiction pour des tours de cartes lors d’une scène de cabaret. Ce qui, comme les fictions parallèles, détend l’atmosphère et fait oublier «l’étouffement» que subit Sammy. Ainsi, tout comme elle, on mélange les sons, les couleurs, les goûts ainsi que les mots, et les images de cette vallée de la stupeur restent en mémoire tant on passe du paradis à l’enfer, et inversement, en quelques instants…

ALICE LAY

Décembre 2014

The valley of astonishment a été joué du 11 décembre au 14 décembre au Théâtre du Gymnase, Marseille

image: The-Valley…-c-Pascal-Victor-ArtComART

 

Théâtre du Gymnase
4 rue du Théâtre Français
13001 Marseille
08 2013 2013
http://www.lestheatres.net/