Vu par ZibelineLa saison du CALMS s’est ouverte sur un magnifique récital au Temple Grignan

Lyrisme sans frontières

La saison du CALMS s’est ouverte sur un magnifique récital au Temple Grignan - Zibeline

Wenwei Zhang est aujourd’hui un baryton-basse accompli, présent sur les scènes internationales dans les rôles exigeants de Sarastro, Ramfis ou du Commandeur… Il n’était cependant qu’un jeune chanteur lorsqu’il a fait ses premières armes au CNIPAL de Marseille, il y a de cela quinze ans. Ce long séjour s’était soldé en 2009 par un concert donné pour la création de LyricOpéra rassemblant déjà les deux faces de sa formation : le bel canto italien et les mélodies chinoises. Marthe Sebag a depuis uni ses forces à Mikhael Piccone et au CALMS pour organiser ce formidable concert caritatif dédié aux Petits Frères des Pauvres, et accompagné cette fois-ci par le pianiste Vladik Polionov. Conçu comme un voyage des rives de la Chine à celle de l’Italie, en passant par les horizons russes de Rachmaninov le temps d’intermèdes au piano, le concert s’est déroulé dans un silence ému et ininterrompu. Difficile, en effet, de ne pas être touché par la simplicité et la sincérité à l’œuvre sur les mélodies de Lu Zai Yi, sur cette ode au pays natal de Zai Yi Lu… Les arabesques de Rachmaninov se greffent au propos sans peine, avant qu’au retour de l’entracte l’Air de Coline rappelle à quel point les harmonies de Puccini empruntent à ces musiques chinoises si méconnues en Europe… Verdi, Bellini et Rossini n’ont évidemment plus aucun secret pour Wenwei Zhang, de même que cet air de Méphistophélès emprunté au Faust de Gounod -« Vous qui faites l’endormie »-, fabuleux. Mais la joie communicative que Wenwei Zhang éprouve à les chanter laisse vite la place à l’émotion d’interpréter pour sa famille et le consul de Chine la mélodie populaire « Au bord de la rivière ». Un très beau moment.

SUZANNE CANESSA
Septembre 2019

Ce concert a été donné le 15 septembre au Temple Grignan, Marseille

À venir
Femmes d’Espagne
11 octobre
Maison des arts, Cabriès
calms-france.fr

Photo © X-D.R.