L’Abbé Pierre photographe, une exposition pleine de sens vue à la Villa Méditerranée

L’œil de l’AbbéVu par Zibeline

L’Abbé Pierre photographe, une exposition pleine de sens vue à la Villa Méditerranée - Zibeline

Descendant le vaste escalier en colimaçon qui emmène le visiteur dans les profondeurs de la Villa Méditerranée, on est accueilli par une série de visages au regard troublant. Les splendides portraits de compagnons d’Emmaüs, réalisés en noir & blanc par Gilbert Scotti. Dans un grand format qui leur sied, la finesse des tirages révélant les traces tumultueuses d’une vie humaine, marquées sur la peau. Une introduction parfaite pour les volets suivants de cette exposition conçue comme un triptyque.

Où l’on apprend que l’Abbé Pierre était également photographe, affectionnant ce moyen immédiat de témoigner. Loin de n’être qu’un travail de documentation, ou le journal visuel de ses pérégrinations, son œuvre se révèle délicate, respectueuse de ses sujets, équilibrée dans la composition. Là aussi des visages, souriants ou austères : la misère d’après-guerre vue par l’abbé n’est pas photogénique, elle est digne.

Le dernier pan, centré sur sa personne et son action, résonne juste lui aussi. On y reconnaît les images connues de photographes majeurs, Henri Cartier-Bresson, Edouard Boubat, Robert Doisneau, Marc Riboud qui saisit au vol en 1954 l’arrivée des colis à l’hôtel Rochester où furent livrés les dons répondant en masse à son appel. Le portrait de l’Abbé Pierre le plus émouvant reste peut-être celui réalisé par un anonyme sur les pentes du Corcovado, à Rio dans les années 60 : cet homme si vif, qui remua des montagnes d’inertie, s’est brièvement assoupi contre une balustrade, son appareil posé à côté de lui.

GAËLLE CLOAREC
Avril 2017

L’exposition l’Abbé Pierre photographe s’est tenue à la Villa Méditerranée, Marseille du 1er au 16 avril

Photo : Compagnons d’Emmaüs par Gilbert Scotti -c- G.C.

Villa Méditerranée
Esplanade du J4
13002 Marseille
04 95 09 42 52
http://www.villa-mediterranee.org/