Après le spectacle, parution aux Éditions esperluète du recueil Mes Pénélopes par la danseuse Carol Vanni

Liste d’attentesLu par Zibeline

Après le spectacle, parution aux Éditions esperluète du recueil Mes Pénélopes par la danseuse Carol Vanni  - Zibeline

Mes Pénélopes a d’abord été un spectacle. Présenté en mars 2015 au Théâtre des Bernardines. Sur le plateau, la danseuse Carol Vanni, Alain Fourneau l’homme immobile, et des femmes, des amatrices, avaient donné corps et parole à toute une série de Pénélopes. Des attentes incarnées. Et proférées (lire la critique de Marie-Jo Dhô dans Zib’83 ici). Le texte en était alors au stade du manuscrit. Carol Vanni se mettait d’ailleurs en scène à sa table, en Pénélope qui écrit, attendant, peut-être, que le livre advienne. C’est chose faite aujourd’hui. Mes Pénélopes est récemment paru aux éditions esperluète (Belgique). Un petit recueil pour « entrer dans l’attente. Le secret de chaque attente » et « percevoir la patience du monde. » Un livre, en somme, pour aider à débrancher, à accepter l’étirement du temps, à y trouver un « présent de vivre. » Ces Pénélopes, qui sont-elles ? Chaque texte ou presque commence par : « Je m’appelle Pénélope » ; suit un âge (le plus souvent, mais pas toujours) et la brève évocation d’une attente. On comprend alors que ces Pénélopes sont des fillettes, des femmes, des hommes aussi, et parfois des animaux, des végétaux ou des objets (un message parti d’un téléphone mobile, une tasse…). Micro fictions apparemment aléatoires qui insensiblement se répondent, se croisent, en un système d’échos émouvant. On peut les lire une à une, dans le désordre, filer la lecture jusqu’au bout, peu importe, les pièces du puzzle ne sont pas tenues de s’assembler. À chaque Pénélope, son moment, son atmosphère. D’une poésie ténue. D’une grande humanité. En regard de ces attentes personnifiées, les peintures de Véronique Decoster offrent des fragments de scènes quotidiennes, des détails corporels ou vestimentaires… Autre puzzle ; autres instantanés de vie à savourer.

FRED ROBERT
Mars 2016

Mes Pénélopes
Carol Vanni (texte)
Véronique Decoster (peintures)
Éditions esperluète, 16 €