La Maison, une exposition à voir à la Cité du Livre d'Aix-en-Provence, jusqu'au 30 décembre

L’idée de maisonVu par Zibeline

• 7 décembre 2017⇒30 décembre 2017 •
La Maison, une exposition à voir à la Cité du Livre d'Aix-en-Provence, jusqu'au 30 décembre - Zibeline

Prolongeant le travail de sa pièce La Maison, l’artiste plasticien-metteur en scène-acteur-commissaire d’exposition, Gustavo Giacosa propose à la Cité du Livre, galerie Zola, une exposition qui décline les thématiques ou plutôt les « ouvertures narratives » de sa pièce, par groupes d’opposition : dedans/dehors, adultes/enfants, ordre/désordre, présences/absences. Deux sas instaurent cette poétique des doubles : on entre d’abord dans une petite pièce cubique peinte de noir, un tapis Welcome nous accueille, des images de la pièce défilent sur un écran, face à nous une porte qu’il est prié de refermer. Éblouissement de blancheur, un long couloir autorise d’accès à l’exposition par ses deux extrémités, les portes blanches donnent la même consigne que la première. Selon votre choix d’itinéraire, vous découvrez face à vous, soit le tableau de l’affiche, Otra vez de Marcelo Torretta, aux teintes fondues, soit la tapisserie aux couleurs vives de Stéphane Blanquet, Cuirs à l’Aurore à Demi-Feutrée. De nombreuses pièces, côte à côte, reproduisent ce jeu des contraires, entre tailles, couleurs, lieux, comme un essai de creuser l’intime dans les failles… Cafetières italiennes réunies par des cordons électriques de Franco Belluci, les photographies d’une véranda détruite puis reconstruite (Javier Olivera, Reconstruction (del desastre)III, tirage numérique). Les peurs des contes habitent l’imaginaire, comme le loup, que le petit Chaperon rouge (de José Benito, Bois Polychrome) a visiblement apprivoisé ( ?)… Très riche, avec une diversité de regards, d’inspirations, de matériaux, de techniques, l’exposition rend compte aussi de l’art contemporain avec une belle acuité. On restera fasciné par le couple qui s’enfonce insensiblement dans l’eau, en un plan fixe troublant (vidéo Gustavo Giacosa). La plupart des œuvres font partie de la collection privée de l’artiste (Giacosa-Ferraiuolo). Une manière encore de montrer combien l’art nous renvoie à nous-mêmes en toute subjectivité…

MARYVONNE COLOMBANI
décembre 2017

La Maison
jusqu’au 30 décembre
Galerie Zola, Cité du Livre, Aix-en-Provence
04 42 91 99 19
aixenprovence.fr/sic12.org

Illustration : Espejismo, de Marcelo Torretta